lvl11_05

Alexandre Monmousseau (Vouvray) – Le Vin Ligérien n°11

Le chemin, de Montrichard où son père Armand Monmousseau dirigeait la cave éponyme, à la propriété familiale de Vouvray, Alexandre le connaît dans ses moindres détails. Ou presque. « J’ai en effet été élevé avec un pied ici », se souvient-il. « J’y venais tous les jeudis avec mon père. En faisant un arrêt chez Hardouin pour prendre un sandwich. Je l’imitais. Quand il disait à son chef de cave : ‘’Bonjour Bordier’’, je répétais la même phrase. » Ce qui ne plaisait guère à Armand. Mais avant de s’intéresser à la vigne, Alexandre Monmousseau a lorgné avec délectation vers la cuisine et les chevaux. « J’ai gardé la petite casserole en laiton que ma mère utilisait pour faire chauffer le repas de ma soeur. Je faisais comme elle, je tournais moi aussi ensuite cette bouillie avec une cuillère. » Mais la cuisine, maman n’y était cependant pas favorable. Les chevaux alors ? « Je me suis vite rendu compte du gouffre financier que cela pouvait être. » Ce sera donc le vin. Non sans quelques soucis scolaires : « Je voulais entrer au lycée de Beaune, mais on m’a laissé entendre à Notre-Dame-des-Aides à Blois que si je parvenais à obtenir un BEP, ce serait déjà bien. J’ai été terriblement blessé. Mais j’ai compris qu’il fallait que je me mette à travailler. J’ai représenté ma candidature pour Beaune. Cette fois avec succès. Et mes études, là-bas, se sont vraiment bien déroulées. »[…]

Vous souhaitez télécharger l’intégralité du contenu ?

Télécharger au format PDF le document complet pour une lecture plus confortable pour 2 €.
Une fois le paiement effectué vous recevez dans les quelques secondes votre document par mail.

paypal_icon