lvl11_01

Benjamin Dagueneau (Pouilly-Fumé et Sancerre) – Le Vin Ligérien n°11

Benjamin Dagueneau n’est pas de ceux qui se livrent dans la minute. Il aime, tels les vieux briscards, sonder ses interlocuteurs avant d’aller plus en avant dans la discussion. C’est-à-dire sortir du superficiel pour entrer dans les choses sérieuses. Un homme de la terre, à l’évidence. Droit dans ses bottes et dans la lignée philosophique de son père, Didier, personnage plus qu’emblématique du Val de Loire et même du vignoble français, trop tôt disparu. Benjamin n’a pas tremblé après le drame : il a repris la vie au collet pour continuer à en extraire la vérité. Celle du métier de son père et dont il était entendu comme une évidence qu’il deviendrait le sien. Un vigneron est un amoureux de sa terre en même temps qu’un combattant qui lutte pour lui faire sortir des tripes ce qu’elle a de meilleur. Puisque c’est bien le meilleur qui intéresse ce jeune homme hors du commun. Dans le respect de ses parcelles autour de Saint-Andelain, cette excroissance de la Nièvre où les vins de Loire possèdent encore un bel écrin. « Nous avons toujours travaillé de la même façon depuis trente ans, dans le respect des sols », explique Benjamin. « Ils n’ont jamais vu de désherbant. » Avec, en cave, un travail le moins interventionniste possible. […]

Vous souhaitez télécharger l’intégralité du contenu ?

Télécharger au format PDF le document complet pour une lecture plus confortable pour 2 €.
Une fois le paiement effectué vous recevez dans les quelques secondes votre document par mail.

paypal_icon