lvl13_12

Mathieu Coirier (Fiefs Vendéens) – Le Vin Ligérien n°13

Il s’en est fallu de peu pour que Pissotte ne disparaisse de la carte des vins français. Si, à 22 ans, Mathieu Coirier n’avait pas décidé, après un an « à faire de la bagnole et à rester devant un ordinateur », de rentrer au pays, c’en était fini de la petite appellation dans les Fiefs vendéens. Pfuit !!! Mais « l’appel à la terre » a été plus fort et Mathieu est rentré. Il s’est associé avec son père Xavier et a assumé son rôle de « cinquième génération » de vignerons Coirier. « Mon père ne voulait pas que ce soit entendu d’avance. Il ne fallait pas que ce soit une décision par facilité… C’est un vrai choix de vie, pas seulement un choix de métier. » Fondé en 1895 par son « arrière arrière grand-père », le domaine était alors un parmi tant d’autres : là comme ailleurs, la polyculture était la norme et Pissotte comptait alors « 150 hectares de vignes » sur ses petites collines. Le destin des Coirier se joue – déjà- pendant la guerre, au gré d’une rencontre hors norme. […]

Vous souhaitez télécharger l’intégralité du contenu ?

Télécharger au format PDF le document complet pour une lecture plus confortable pour 2 €.
Une fois le paiement effectué vous recevez dans les quelques secondes votre document par mail.

paypal_icon