lvl10_01

Simon Chotard (Crézancy, Sancerre) – Le Vin Ligérien n°10

Si Crézancy n’est pas la commune la plus connue du Sancerrois, elle n’en possède pas moins quelques jolis terroirs. Une balade dans les vignes du coin, où elles sont posées sur des coteaux qui surplombent de profonds replis, un peu, en somme, comme des parcelles à dos de dromadaires qui se succèderaient, suffit pour s’en convaincre. Autour du hameau de Reigny, par exemple, là où la famille Chotard est installée, ceux de Champtin et des Vallées de la Côte, dont les pinots noirs de ce domaine sont issus, pour ne citer que ceux-ci, offrent immédiatement à l’oeil un panorama prometteur. La commune de Crézancy est assise sur deux des trois failles, pour être schématique, du vignoble sancerrois : celle du Nord-Ouest (avec également Sury-en-Vaux, Chavignol et Bué), royaume des marnes argilo-calcaires que l’on appelle aussi les terres blanches en raison de la couleur qu’elles prennent quand l’argile sèche et qui suggèrent souvent des vins au volume plus important qu’ailleurs ; et celle du Centre (avec Sancerre, Verdigny et Bué) où les caillottes dominent, des sols calcaires qui donnent généralement des vins minéraux. La troisième faille étant constituée de toute la partie sancerroise qui descend sur la Loire (avec Ménétréol et Saint-Satur) dont les argiles à silex proposent une belle tension dans les vins sur des sols qui emmagasinent la chaleur. […]

Vous souhaitez télécharger l’intégralité du contenu ?

Télécharger au format PDF le document complet pour une lecture plus confortable pour 2 €.
Une fois le paiement effectué vous recevez dans les quelques secondes votre document par mail.

paypal_icon