L’Organisation mondiale sur l’oenotourisme en conférence

L’Organisation mondiale du tourisme (O.M.T.), en collaboration avec l’administration nationale géorgienne du tourisme, organise la première Conférence mondiale de l’OMT sur l’œnotourisme dans la région viticole de Kakhétie, en Géorgie, du 7 au 9 septembre.

« La Géorgie possède une tradition viticole tout à fait particulière, vieille de 8 000 ans et reconnue par l’UNESCO comme un élément du patrimoine immatériel, ce qui en fait le cadre idéal pour accueillir la Conférence mondiale sur l’œnotourisme. Les succès récents de notre pays pour accroître le nombre de touristes, conjugués au développement des produits touristiques, de la stratégie de marque et du marketing, offrent des conditions optimales pour l’échange de meilleures pratiques, de données d’expérience et de connaissances », a déclaré le Vice-Premier Ministre et Ministre de l’économie et du développement durable de la Géorgie, Dimitry Kumsishvili.

La Géorgie confirme ainsi sa percée dans le monde du vin. On l’a vue récemment invitée d’honneur du Congrès national des Œnologues de France, qui s’est tenu en mai dernier en Touraine. On sait également que plusieurs vignerons ligériens, notamment dans le Loir-et-Cher s’intéressent à leur méthode de vinification en jarres. Pas de doute, ce pays mène, et c’est logique eu égard à son histoire en matière vinicole, une offensive séduction sur les marchés internationaux. D’autant que les autorités géorgiennes savent très bien l’intérêt du public international pour l’oenotourisme. Un secteur d’activités, selon les responsables géorgiens, qui « est un segment en plein essor, très porteur dans l’optique de diversifier la demande. Dans le cas de la Géorgie, le potentiel de ce segment est bien connu. Aussi nous réjouissons-nous de tenir cette première Conférence mondiale de l’OMT sur l’oenotourisme dans ce pays » a par ailleurs ajouté le Secrétaire général de l’OMT, Taleb Rifai.

La gastronomie et le vin étant devenus des éléments essentiels pour découvrir la culture et le style de vie des différents pays, l’OMT a lancé en septembre 2015 le Réseau OMT de gastronomie. C’est dans ce contexte que cette organisation est en train de mettre au point un prototype de tourisme œnologique en Espagne. Ce dispositif recouvre une analyse oenotouristique par rapport à d’autres segments touristiques et « la conception d’un modèle innovant de développement des produits visant à intégrer les exploitations viticoles dans le cadre plus large du patrimoine culturel, économique, social et environnemental de leur territoire. » Les résultats de la mise en place de ce dispositif seront présentés lors de cette conférence mondiale.

(Notre photo : quelques flacons géorgiens)

Vignes, Vins, Randos : rendez-vous les 3 et 4 septembre

Indispensable rappel que de signaler cet événement de la rentrée en Val de Loire les 3 et 4 septembre ! Vignes, Vins, Randos, ce sont quatorze balades vigneronnes sur fond de paysages inscrits au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO. Des balades à réaliser en familles ou entre amis, à la rencontre des vignerons et négociants du Val de Loire, qui vous emmènent à travers les différentes appellations pour vous raconter la vigne et déguster ses vins.

Cette année, VVR proposera une sorte de thérapie du bonheur avec des balades Yoga du rire. Une bonne idée de week-end, c’est certain ! Avec un beau succès prévisible à la clé dans la mesure où, en 2015, plus de 11 000 randonneurs ont participé à ces deux journées.

A noter que le kit du parfait randonneur vous sera remis au départ pour vous permettre de goûter les saveurs des terroirs et comprendre toutes les richesses du Val de Loire. Au retour, le village VVR vous proposera des gourmandises, des animations et une vente des vins dégustés au cours de la balade à laquelle vous aurez participé.

La grande nouveauté de l’édition 2016 consitera donc à un prendre part à des rando-zen pour éclater de rire dans les vignes ! Sur toutes les balades, une pause initiation au Yoga du rire sera organisée. Unique en France ! Les vignerons seront accompagnés de maîtres-yoga pour ces balades vigneronnes dont l’objectif est stimuler la joie de vivre. Attention, ici, le rire sera obligatoire ! L’idée étant de se ressourcer en pleine nature et de faire le plein d’énergie avant la rentrée !

A noter également quelques nouvelles entrées dans les parcours VVR, en l’occurrence l’appellation Muscadet Sèvre-et-Maine La-Haye-Fouassière. Un nouveau cru à découvrir. Rappelons enfin que les quatre grandes maisons de fines bulles saumuroises vous feront visiter leurs caves troglodytes et que l’appellation Vouvray vous proposera une balade spécifique Sur les pas de Saint-Martin.

Pratique : Des parcours classiques de 6/8 km – 3h environ ; des parcours famille de 1h – 1h30 environ. Plus d’informations sur www.vvr-valdeloire.fr

 

Antoine Poupard primé par les œnologues

Antoine Poupard (domaine de la Petite Roche) vient d’être primé pour son rosé (sur la photo jointe avec Céline Lopez, responsable dégustation pour l’Union des œnologues Val de loire) par les œnologues de France.

Rappelons que lors du Congrès national de ces Œnologues, en mai à Amboise, le concours des Vinalies 2016 a décerné pour la première fois dix palmes (une pour les sept grandes régions viticoles, soit sept palmes + trois palmes pour les catégories effervescents hors Champagne, liquoreux et spiritueux).

Primé, le Domaine de la Petite Roche était ainsi présent le 12 août, place du Ralliement à Angers, c’est-à-dire là où Angers Loire Tourisme renouvelle, tout au long de cet été, les soirées dégustations initiées durant l’été 2015 (alors en partenariat avec Interloire).

Organisées cette année en partenariat avec la Fédération Viticole Anjou-Saumur, ces soirées dégustation consistent à proposer une dégustation des AOC d’Anjou – Saumur, les vendredis soirs de l’été, de 18h30 à 20h30, à travers quatre associations « mets et vins ».

A noter sur vos agendas encore une soirée de ce type, le 19 août.

Trois domaines sont présents sur chaque soirée avec la possibilité de présenter trois cuvées qui peuvent être vendues sur place.

Tarif : 4 € en prévente et 5.50 € sur place, verre offert.

Le contact de l’organisateur sur place est Nicolas au 06 71 67 93 04

Si vous avez manqué notre numéro 18…

Il est toujours possible d’acheter notre numéro d’été du Vin Ligérien (n°18). Il sera en vente jusqu’à la fin du mois d’août, tout début septembre (7,50 €), soit en magasins de presse, soit sur commande auprès de jean-claude.bonnaud@levinligerien.fr

En voici ci-dessous le menu :

Quincy a obtenu le label Appellation d’Origine Contrôlée le 6 août 1936. Une première, alors, dans le Val de Loire. Mais la vie n’a cependant pas toujours été facile pour elle. Ce qui ne l’a pas empêchée de s’ouvrir encore et toujours les chemins de l’avenir.

Nos portraits de vignerons nous emmènent ce trimestre dans les caves suivantes : domaine Fouassier (Sancerre), Marc Thibault (Coteaux du Giennois), Jérôme Marcadet (Cheverny), Olivier Champion (Jasnières et Coteaux-du-Loir), Rémy Cosson (Noble-Joué), domaine Alain Robert Vouvray), domaine Flamand-Delétang qui devient le domaine Coralie et Antony Rassin (Montlouis), domaine Nau (Bourgueil), château de Targé (Saumur-Champigny), domaine Lebreton (Anjou), Marc Pesnot (Muscadet), Fabien Murail (Fiefs Vendéens).

Notre rubrique Les jolies bouteilles du trimestre.

La chronique de Kilien Stengel.

Notre porte-folio s’arrête ce trimestre sur Amboise, Montoire et Saumur.

A près de 50 ans, Tonton David, le chanteur reggae, originaire de la Réunion, ne masque pas son goût pour les apéros arrosés au Rhum et ses repas de poisson sur lesquels la légèreté et les parfums des vins de Loire sonnent souvent juste.

Les fines bulles de Loire pétillent sur les marchés. Le fruit d’une histoire qui remonte au XIXème siècle et qui a fait sa route en dépit d’une concurrence exacerbée. Un sacré roman en tout cas. Quelques exemples l’illustrent en particulier dans le Saumurois. En route pour tourner avec nous les pages de cette aventure.

La région Centre-Val de Loire et la région des Pays de Loire sont assis sur une mine d’or, le fleuve royal qu’ils ont sous la main. Ils exploitent un nouveau filon grâce au vélo. Ca court, ça pédale, ça explose sur le plan populaire, économique et touristique. C’est l’été, on vous raconte ici l’histoire de cette réussite… Car la Loire à vélo est un vrai succès !

Les légumes ont repris une très belle part dans la cuisine française. Un petit tour dans le jardin avec Rémy Giraud, le chef doublement étoilé du domaine des Hauts de Loire.

Notre page Abonnements.