lvl21_09

Emmanuel Merceron et Olivier Martin (Coteaux d’Ancenis) – Le Vin Ligérien n°21

Nous, on joue sur tous les tableaux », avance d’emblée Emmanuel Merceron. « C’est notre particularité. » Pourquoi choisir, en effet, quand le hasard et les logiques administratives de l’INAO des années 70 vous place « sur une zone de superposition » : Anjou, Muscadet, Coteaux d’Ancenis ? Certes, ça oblige à avoir toujours une carte à portée de main pour accompagner les dégustations. Mais, dans l’ensemble, trois chances de tomber juste valent mieux qu’une. […]

Vous souhaitez télécharger l’intégralité du contenu ?

Télécharger au format PDF le document complet pour une lecture plus confortable pour 2 €.
Une fois le paiement effectué vous recevez dans les quelques secondes votre document par mail.

paypal_icon