Jeremie Mourat (Muscadet – Fiefs Vendéens) – Le Vin Ligérien n°22

Sur ses cent trente hectares de vignes à Mareuil-sur-Lay-Dissais, la parcelle que Jérémie Mourat préfère est celle du Clos Saint-André. « Ce terrain a appartenu aux Taittinger », célèbres Champenois. « Puis, la vigne a été abandonnée… Et ils ont fini par construire des lotissements sur ce qui était probablement la meilleure parcelle de l’AOC Mareuil. » Partout, sauf sur neuf hectares « sauvés » des pavillons et des ronces par Jérémie. « On a tout replanté en chenin*. C’était un énorme boulot, mais c’était aussi plutôt émouvant de se retrouver devant une page blanche… »  […]

Vous souhaitez télécharger l’intégralité du contenu ?

Télécharger au format PDF le document complet pour une lecture plus confortable pour 2 €.
Une fois le paiement effectué vous recevez dans les quelques secondes votre document par mail.

paypal_icon

Domaine Musset-Roullier (Anjou) – Le Vin Ligérien n°22

L’endroit dégage une forme de magie lumineuse et ses occupants affichent d’abord le bon goût d’en avoir conscience. En cette printanière après-midi, Lydia Musset scrute l’horizon avec le sourire. Pour aussitôt constater que s’il fallait s’imprégner de symbolique, le lieu pourrait, lui aussi, définir les frontières de La Pommeraye et de l’entreprise viticole qui remplit les journées de leurs dirigeants comme des salariés, en ce jour occupés autour de la machine d’embouteillage. Des vignes, à perte de vue, délimitées, en contrebas, par la maison de Serge Roullier et de son épouse Nathalie. Cependant que sur les hauteurs, celle de Lydia et Gilles Musset délimite l’horizon avec le lieu d’accueil de la clientèle et le site de vinification. […]

Vous souhaitez télécharger l’intégralité du contenu ?

Télécharger au format PDF le document complet pour une lecture plus confortable pour 2 €.
Une fois le paiement effectué vous recevez dans les quelques secondes votre document par mail.

paypal_icon

Bertrand et Vincent Marchesseau (Bourgueil – Saint-Nicolas-de-Bourgueil – Chinon) – Le Vin Ligérien n°22

Le panneau s’impose à la vue au premier regard alors que le visiteur s’approche de la propriété de l’Humelaye. Et comme s’il ne suffisait pas, le voilà même qui s’inscrit, tel un leitmotiv, à l’intérieur jusque dans la salle de dégustation. « Attention, un Bourgueil peut en cacher un autre », prévient le symbole triangulaire en fer, d’ordinaire réservé à l’information de la chose ferroviaire. Mais avec un propos détourné par l’humour pour les besoins de la cause dans le grand bain viticole. De fait, il n’est qu’à échanger quelques mots avec les frères Marchesseau et l’on mesure vite que l’action du tandem s’érige avec force, portée par une forme de distance dans le propos, sans que jamais pour autant on ne puisse les prendre en défaut, à s’éloigner des exigences et de la rigueur du métier de vigneron. […]

Vous souhaitez télécharger l’intégralité du contenu ?

Télécharger au format PDF le document complet pour une lecture plus confortable pour 2 €.
Une fois le paiement effectué vous recevez dans les quelques secondes votre document par mail.

paypal_icon

Domaine Olga Raffault (Chinon) – Le Vin Ligérien n°22

Franchir le seuil de la propriété de Savigny-en-Véron revient rapidement à pénétrer un univers où le présent et le passé se mêlent, se croisent et s’accompagnent dans une fluide harmonie. Pour s’en convaincre, il n’est qu’à tendre l’oreille et observer les préceptes qui guident l’action des propriétaires des lieux, Sylvie de la Vigerie et son mari Eric. La petite fille d’Olga Raffault a décidé de perpétuer l’Histoire, la grande, celle de sa grand-mère, de sa personnalité hors-norme et de celle de ce nom de domaine qui résonne tellement fort dans l’horizon chinonais. Olga Raffault ? « C’était une femme absolument extraordinaire », raconte, confortablement installée sur une chaise boisée du lieu de dégustation, Sylvie de la Vigerie.  […]

Vous souhaitez télécharger l’intégralité du contenu ?

Télécharger au format PDF le document complet pour une lecture plus confortable pour 2 €.
Une fois le paiement effectué vous recevez dans les quelques secondes votre document par mail.

paypal_icon

Antoine Antier (Montlouis-sur-Loire) – Le Vin Ligérien n°22

Une première étape fortuite au Restaurant de la Cave, et le personnel vous indique la direction du domaine de Cray avec une spontanéité qui peut, de prime abord, interpeller. D’évidence, entre ce repaire intime, où l’on sert un menu délicieux pour un tarif plus que raisonnable, et les vignes annoncées, il existe une proximité de sentiments, illustrée par des inscriptions et des allusions, dans les murs du restaurant.  […]

Vous souhaitez télécharger l’intégralité du contenu ?

Télécharger au format PDF le document complet pour une lecture plus confortable pour 2 €.
Une fois le paiement effectué vous recevez dans les quelques secondes votre document par mail.

paypal_icon

François Pinon (Vouvray) – Le Vin Ligérien n°22

Le dossier de presse du domaine François Pinon en jette. Un domaine qui existe depuis 1786, dit-il. Fichtre, il était une fois la révolution ! Un peu de culture et d’agriculture ne fait pas de mal au royaume de Cousse… « Les terres appartenaient au seigneur de Jallanges », récite doucement François. « Les paysans les ont achetées en temps de travail. La famille était en polyculture sur cinq à six hectares, une agriculture en autarcie, de subsistance. On les appelait les vignerons à vache. Le vin mettait du beurre dans les épinards car, attention, vous ne savez peut-être pas qu’on exportait déjà du Vouvray au XVIII e siècle ? » Bah non… […]

Vous souhaitez télécharger l’intégralité du contenu ?

Télécharger au format PDF le document complet pour une lecture plus confortable pour 2 €.
Une fois le paiement effectué vous recevez dans les quelques secondes votre document par mail.

paypal_icon

Cécile Thomas et Iwan Escher (Touraine) – Le Vin Ligérien n°22

Tout a commencé comme une énigme archéologique. Il existerait donc une levure de vinification tirée d’un Räuschling, cépage blanc des coteaux zurichois de 1895, heureusement parvenue jusqu’à nous : la 1895C. Et c’est dans les vins mousseux en méthode traditionnelle de la poitevine Cécile Thomas et du franco-suisse Iwan Escher que cette curiosité a tout d’abord fait irruption en Touraine, puis en Pays-de-Loire. L’objectif : favoriser la prise de mousse de ces extra-bruts. Pour ces deux passionnés de fines bulles installés à Chissay-en-Touraine, la mariée aurait pu être trop belle.  […]

Vous souhaitez télécharger l’intégralité du contenu ?

Télécharger au format PDF le document complet pour une lecture plus confortable pour 2 €.
Une fois le paiement effectué vous recevez dans les quelques secondes votre document par mail.

paypal_icon

Corinne Noury (Jasnières – Coteaux-du-loir) – Le Vin Ligérien n°22

Qui veut un jour mesurer l’engagement chronophage que peut représenter une destinée de vigneron peut prendre l’initiative d’ouvrir son regard vers les vignes, au coeur des ponts dans le calendrier. A l’heure où les week-ends se rallongent pour ouvrir le cadre de rassemblements familiaux, on les croise, souvent, seuls sur leur tracteur ou affairés dans les vignes, le dos courbé, à jouer du sécateur. […]

Vous souhaitez télécharger l’intégralité du contenu ?

Télécharger au format PDF le document complet pour une lecture plus confortable pour 2 €.
Une fois le paiement effectué vous recevez dans les quelques secondes votre document par mail.

paypal_icon

Jean-Marc Biet (Touraine) – Le Vin Ligérien n°22

Dépaysement garanti. Pour les oreilles, pour la vue, pour les papilles. Sûr, le visiteur qui atterrirait par hasard sur les hauteurs de Seigy pourrait exprimer une légitime surprise en découvrant un contexte inattendu. Dans ce recoin coquet du Loir-et-Cher, on entend souvent… les lions rugir au loin. Mais on entend aussi les gorilles et toute une faune guère familière des décors de la région Centre Val de Loire. Il n’est pas ici question de la présence d’un cirque qui ferait étape au détour d’une tournée des petites villes, mais du zoo de Beauval. Ce très haut site touristique de la région est, d’évidence, l’une des attractions du secteur lorsqu’on s’éloigne de Saint-Aignan sur la route de Vierzon.  […]

Vous souhaitez télécharger l’intégralité du contenu ?

Télécharger au format PDF le document complet pour une lecture plus confortable pour 2 €.
Une fois le paiement effectué vous recevez dans les quelques secondes votre document par mail.

paypal_icon

Benoit Brazilier (Coteaux du Vendômois) – Le Vin Ligérien n°22

Aux prémices de l’hiver, la conversation s’engage sous le toit sec de la cave nichée au bout d’un entrelacs de virages. A l’entrée de Thoré-la-Rochette, le domaine Brazilier s’inscrit dans le paysage avec le naturel de celui qui a toujours occupé le décor. Sept générations, rien de moins qui se passent le relais de la production et de la vinification des cuvées locales, au pays des Coteaux-du-Vendômois. Un périmètre qui, outre sa richesse historique, présente une particularité encore plus soutenue que sur le reste des territoires ligériens : sa densité en caves. A 68 ans, Jean établit une estimation. C’est à la fourchette, comme on dit dans le village. Mais le chiffre donne une idée de la densité de l’activité viticole – et de la consommation de vins autrefois. « Le village compte pas moins de 800 caves », sourit le vigneron, aujourd’hui retraité aux côtés de son épouse, Geneviève. « On entend parfois dire qu’il y a ici autant sinon davantage de caves qu’il n’y a d’habitants. C’est dire… » […]

Vous souhaitez télécharger l’intégralité du contenu ?

Télécharger au format PDF le document complet pour une lecture plus confortable pour 2 €.
Une fois le paiement effectué vous recevez dans les quelques secondes votre document par mail.

paypal_icon