Festivini 2017, abbaye de Fontevraud et vins de Saumur, Jardin des Délices

Festivini  : une soirée dans le jardin des délices

C’est fini pour Festivini, le festival mêlant culture et vins de Saumur ! La soirée du samedi, à l’abbaye de Fontevraud, a attiré 700 personnes, sur le thème du Jardin des Délices…

L’au, l’air, le feu, la terre, des Apollons en collants dorés qui dansent et ondulent sous les grandes voûtes et des bulles…. Le programme de Festivini promettait une soirée de délices, et ne mentait pas. Même si la pluie a quelque peu gâché la fête, contraignant les convives et les chefs à se réfugier dans la grande nef de l’abbaye ou le réfectoire de Fontevraud.

Une vingtaine de vins de Saumur
pour la soirée Festivini

Pour le reste, les 700 invités, dont de nombreux étrangers (un groupe de 50 Américains a notamment fait le déplacement spécialement pour Festivini), ont eu leur compte de merveilles. Dans les assiettes, les convives ont dégusté la cuisine inspirée de Thibaut Ruggeri : poitrine de cochon panée et haricots coco, moules curry et pâtes à raviole ou encore fraise, tomate et veau braisé…

Dans les verres, une large sélection de vins de Saumur : crémants des grandes maisons de négoce de la région, Puy-Notre-Dame (domaine de la Paleine), Saumur rouge (domaine des Garennes) ou blanc (château de Brézé), brut rosé (Isabelle Suire) ou blanc… Une vingtaine de cuvées choisies avec soin par les organisateurs pour accompagner les plats du chef étoilé.

Dans les jardins, les artistes jongleurs et acrobates de la Compagnie Soralino ont bravé le froid pour offrir un spectacle poétique, sombre et joyeux à la fois, à l’image du triptyque de Jérôme Bosch, « Le Jardin des Délices » (XVe).

Festivini, qui avait démarré avec un concert d’Alain Souchon, s’est achevé dimanche par les traditionnelles les Foulées de Saumur-Champigny. Entre les deux, de multiples rendez-vous, dégustations commentées, balades dans le vignoble, rendez-vous plus festifs…

Et maintenant, place aux vendanges !

 

Photo David DARRAULT