Les changements climatiques et environnementaux dans la ligne de mire d’Interloire

InterLoire, l’interprofession des vins de Loire pour sa partie ouest, réfléchit aux adaptations nécessaires aux changements climatiques et environnementaux, en matière de viticulture mais aussi d’œnologie. Avec un gros effort sur la recherche développement et l’innovation puisque son budget technique atteint 700 000 € en 2018, soit une augmentation de 20 %. InterLoire confirme ainsi son soutien régional en investissant plus de 400 000 euros dans la recherche-expérimentation, avec une participation plus importante dans le cadre de son engagement pour le Plan national de lutte contre les dépérissements de la vigne, et le lancement d’un programme de création variétale régionale. Une somme qui s’ajoute aux 200 000 euros de subvention alloués aux actions de développement pilotées par les chambres d’agricultures et aux investissements en matière de transfert de l’information (100 000 euros), portant donc ainsi son budget technique à 700 000 euros.

Interloire a par ailleurs déterminé un programme de vingt-neuf actions, dont sept nouvelles. Un investissement de plus de 1,2 million d’euros pour la recherche-expérimentation, autofinancé à 50% par les organismes scientifiques techniques (IFV, Chambres d’Agricultures, ESA…) (1), et cofinancé pour le reste, à parts égales, entre InterLoire et les Conseils Régionaux.

La priorité d’Interloire sera de réduire les intrants. L’interprofession précise dans un communiqué de presse qu’elle « se doit d’orienter la recherche sur les priorités du vignoble et de coordonner les financements et les subventions. » Elle ajoute que « si toutes les thématiques sont abordées dans le programme régional 2018, une part importante est orientée vers la diminution des intrants en viticulture et en œnologie. »

 Olivier Brault, président de la commission technique d’InterLoire, souligne notamment l’importance de la recherche-expérimentation : « Nous sommes fiers de voir chaque année de nouveaux chantiers s’ouvrir pour cela. L’innovation doit être au cœur de nos préoccupations pour répondre aux attentes des professionnels et des consommateurs, en agissant au quotidien et en investissant sur la durée pour continuer de faire progresser notre vignoble, l’essence de notre travail. »

Engagée sur plusieurs programmes techniques, l’interprofession a également fait le choix d’investir dans la création variétale, en partenariat avec l’IFV et l’INRA. Ce projet vise à créer de nouvelles variétés de vignes résistantes au mildiou et à l’oïdium avec, comme point de départ, les cépages blancs emblématiques du Val de Loire (melon, chenin et sauvignon). Ce projet devrait aboutir d’ici une quinzaine d’années et viendra compléter les variétés résistantes actuelles et futures issues des programmes de recherche de l’IFV et de l’INRA. La première partie des travaux prévue pour cinq années représente un investissement total de plus de 300 000 euros pour InterLoire.

(1) ESA (Ecole Supérieure d’Agriculture), IFV (Institut Français de la Vigne).

Notre photo : Un chenin de la mi-septembre (photo Le Vin Ligérien)

Rendez-vous du 11 au 15 août aux Tuffolies de Vouvray

Les vignerons de l’appellation Vouvray vous feront découvrir leurs vins dans les caves de la Bonne Dame du 11 au 15 août. Vous pourrez ainsi apprécier toutes les facettes des terroirs millénaires du Vouvrillon. Toute la diversité de l’appellation vous sera présentée à travers différents styles et millésimes. Avec ses quatre facettes : sec, demi-sec, moelleux et fines bulles.

Les vignerons vous accueilleront accompagnés de producteurs locaux, vous pourrez donc déguster des spécialités gourmandes en accord avec les vins de Vouvray : fromages, charcuteries, safran, poissons fumés, produits de la ferme, miel… Et cette année, vous pourrez profiter de la présence exceptionnelle des vignerons allemands de Randersacker (le dimanche 12 août) ! Vous pourrez également déjeuner sur place et apprécier une cuisine du terroir préparée par le restaurant Le Grand Vatel.

Rendez-vous du 11 au 15 Août dans les caves de la Bonne Dame à Vouvray!