Le Vin Ligérien n°27 vient de sortir

Voici le sommaire de ce numéro :

Ce n’est pas le cépage qui vient immédiatement à la bouche lorsqu’on parle de jolis vins. Et pourtant, le gamay dans ses déclinaisons diverses a un atout incomparable : la gourmandise. Un mot que l’on oublie trop souvent aujourd’hui dans notre société où l’on nous conseille de manger du bout des lèvres et de déguster un vin plutôt que de le boire.

Nos visites dans les caves : Pascal Joulin (Maimbray, Sancerre), Bertjan Mol (), Philippe Carli (Bléré, Touraine et Touraine-Chenonceaux), Christophe Godet (Oisly, Touraine-Oisly), Nicolas Brunet (Vouvray), Vincent et Pierre Badiller (Cheillé, Touraine-Azay-le-Rideau), Sandrine Deschamps (Benais, Bourgueil), Ivan Massonnat et Jo Pithon (Saint-Lambert-du-Lattay, Anjou), Adrien de Mello (Saint-Aubin-de-Luigné, Anjou), Romain Petiteau (, Muscadet).

Les Coteaux du Giennois ont vingt ans… Enfin… pour ce qui est de leur label AOC. Mais leur histoire est bien plus longue. Regard sur ce vignoble qui ne demande qu’à être aimé.

Il faut célébrer les millésimes de la paix. Ils ont ponctué les événements dramatiques que sont tous les conflits qui envoient le monde se faire faucher ses enfants. La joie après les terreurs. C’est le propos de ce dossier également climatique et gustatif. Notamment au travers du Chinonais.

Notre interview avec Hugues Auffray, un chanteur populaire dont le nom résonne dans toutes les oreilles et de toutes les générations.

Notre carnet de route vous emmène dans une balade au sein des vignobles du sud de la Loire, sur cette ligne qui passe du côté de la Nouvelle Aquitaine, où l’on produit pourtant des vins ligériens.

Notre dossier sur la Renaissance vous emmène ce trimestre du côté de Chambord, Chaumont, Tours et Vernou-sur-Brenne.

Notre rubrique gastronomique. Avec ses mochis, Mathilda Motte convertit la Touraine et la France à la pâtisserie japonaise.

Prix facial : 8 € dans les magasins de presse ou sur commande auprès de : jean-claude.bonnaud@levinligerien.fr

Focus sur l’avenir de la vigne à Tours le 15 septembre

Rendez-vous pour ce focus sur l’avenir de la vigne à la Villa Rabelais, à Tours, le 15 septembre.

Rencontre professionnelle le 15 septembre, à la Villa Rabelais, à Tours (116 Boulevard Béranger) . Cette journée, organisée par Touraine Terre d’Histoire et l’association Le Petit Monde, avec le soutien de l’Institut Européen d’Histoire et des Cultures de l’Alimentation (IEHCA) et dont notre magazine Le Vin Ligérien est partenaire, s’intéressera à l’avenir des vignobles sous différents angles. On peut encore s’y inscrire, n’hésitez pas!

Voici le programme de cette journée :

9h15-9h30 : Discours d’ouverture, par Emilie Boillot, fondatrice de Touraine Terre d’Histoire.

9h30 – 10h30 : Le Patrimoine viticole de Touraine d’hier et de demain, par Nicolas Raduget, Docteur en Histoire de l’Université de Tours.

10h30 – 11h15 : Un conservatoire d’espèces anciennes du Bourgueillois, par Christophe Deschamps, vigneron à Benais.

11h15 – 12h15 : Favoriser la biodiversité au sein des vignes, par Cécile Otto-Bruc du Conservatoire d’espaces naturels Centre – Val de Loire & Clément Coroller du CPIE Touraine – Val de Loire

12h15 – 12h30 : Signature d’auteur Jean-Claude Bonnaud, écrivain-journaliste (Le Vin Ligérien).

13h30 – 14h15 : Les cépages anciens et régionaux, un gage d’avenir ? Par Cécile Macé, Union des Ressources Génétiques du Centre.

14h15 – 14h30 : Le potentiel commercial des cépages rares, par François Bonhomme, La Bourriche tourangelle.

14h30 – 15h15 : L’Histoire fait vendre ! Par Jean-Claude Bonnaud, journaliste-écrivain (Le Vin Ligérien).

15h30 – 16h15 : L’œnotourisme et ses enjeux, par Tristan Loloum, Ingénieur coordinateur du Chantier Vigne & Vin, ARD Intelligence des Patrimoines.

16h15 – 17h00 :

Actualité de la recherche sur les cépages résistants, par Etienne Goulet, directeur Pôle Val de Loire-Centre, Institut Français de la Vigne et du Vin.

17h00 – 17h30 : Levure historique et bulles d’avenir par Cécile Thomas (domaine Escher & Thomas).

Venez déjeuner sur l’herbe avec les vins de Saumur et l’Abbaye de Fontevraud

Tous les ans, et franchement, la semaine de Festivini nous réjouit parce qu’elle est tout entière consacrée au vin et à la culture, organisée par la Fédération des vins de Saumur.

Dimanche, cette manifestation innovera, en partenariat avec l’Abbaye de Fontevraud, en vous proposant une « garden party » ou, plus exactement, un déjeuner sur l’herbe à la Renoir. Les sept appellations des vins de Saumur seront à l’honneur au cours de cette journée du 9 septembre à ne pas manquer.

Le propos consiste en une déambulation dans les jardins de l’abbaye, votre panier de pique-nique sous le bras et votre verre en main, puisque vous pourrez goûter les vins des sept appellations saumuroises si vous le souhaitez (des jus sont également prévus). L’ensemble vous étant fourni avec l’achat de votre billet. La musique sera également présente à ce rendez-vous dont la convivialité et l’esprit de partage seront les chefs d’orchestre. Pour vous mettre en appétit, voici ci-dessous le programme :

11h30 – 14h00 : Apéritif Fines Bulles, avec musique d’ambiance electro lounge proposée par Cosmiq Tapas.

14h00 – 16h00 : Pique-nique.

De 14 à 17 heures : Concert de musique tzigane par le groupeGuidemSalak.

17h00 – 18h00 : Bulles producteurs & vignerons

Pour clôturer notre Garden Party,le Scratchophone Orchestra vous proposera de danser face au chevet sur un rythme electro swing !

Une Navette Saumur- Fontevraud est disponible pour la Garden Party de ce dimanche 9 Septembre (11h30- 18h) Places limitées pour la Navette !! Réservez sur : https://goo.gl/forms/htWdAZQBo9zObrlu2

Pour réserver vos places : voir le site de l’abbaye de Fontevraud.