RAIMONDSTOMSONS

Chinon et côt à l’assaut des marchés

Le côt amboisien séduit le sommelier de Riga

L’œil, et surtout le palais, d’un meilleur sommelier d’Europe 2017 sont à prendre au sérieux. Telle était bien l’intention des vignerons et vigneronnes de l’AOC Touraine qui avaient invité Raimonds Tomsons (ici avec Xavier Frissant, président du syndicat des vins d’Amboise) à donner son avis sur les côts, et particulièrement ceux du Touraine Amboise. Une opération menée conjointement avec l’appellation Cahors où le presque quadra letton s’étaient précédemment penché sur les malbecs. Une opération gagnant-gagnant pour les deux partenaires : agréablement surpris « par la fraîcheur et la qualité du côt » le sommelier – et manager du restaurant Martins Ritins de Riga – a ainsi été confronté à de nouvelles sensations en vue de sa préparation aux championnats du monde de 2019. La future AOC Amboise espère y gagner en visibilité grâce au réseau de ce dernier.

La renaissance du Château de la Grille

La récente présentation du Château de la Grille dans ses nouveaux atours aurait presque fait oublier les 100 000 bouteilles de chinon produites ici chaque année sur ces 30 ha de vignes. Après son rachat en 2009 par Christophe Baudry et Jean-Martin Dutour, et deux ans de travaux récemment achevés, le résultat est à la hauteur de la renaissance espérée. Pour une heure, une demi-journée ou davantage, cet édifice du plus pur style troubadour est désormais en mesure d’accueillir jusqu’à 300 personnes dans les meilleures conditions.