Jolies Bouteilles #8 : Anjou rouge, domaine de Passavant

Passavant, domaine en biodynamie

Le château de Passavant, domaine en biodynamie, propose une jolie gamme de vins.

Or, pour cette cuvée, nous nous faisons l’écho d’un lecteur bordelais, David. Et pour qu’un Bordelais affirme qu’un rouge de Loire est excellent, il faut vraiment que cette bouteille soit à la hauteur de toutes les espérances… Voici ce que David nous en dit :

« Issu d’un terroir de schistes, où le cabernet franc est associé à 10% de grolleau, c’est un vin qui tiendra la route dans le temps. Mais il se goûte déjà très bien. Sur une volaille comme une dinde, il sera parfait. Plaisir, légèreté, fraîcheur sont au rendez-vous de cet Anjou rouge. Cet assemblage cabernet franc (essentiellement)-grolleau donne un vin à la robe rubis, au nez de framboise avec une touche de violette. En bouche, ses tanins souples et sa légère pointe épicée vous raviront les papilles. »

 Château de Passavant, route de Tancoigné 49560 Passavant-sur-Layon.

Anjou rouge 2012 (prix caviste 7, 50 €).

Tél : 02 41 59 53 96

www.passavant.net

Jolies Bouteilles #5 : Clos des Châtains, domaine de Nerleux (rouge, Saumur Champigny)

A Saint-Cyr-en-Bourg (Saumur Champigny) On connaît le sérieux du domaine de Nerleux où Amélie prend le relais de son père Régis Neau.

Un Saumur Champigny bien charpenté

Ce Clos des Châtains 2013, dans un millésime pourtant très difficile, est un cabernet franc charpenté et se tient très bien à table. On pourra par exemple l’essayer sur un rôti de sanglier.

D’autant plus intéressant que cette bouteille, en plus, ne vous ruinera pas. Le vin est juteux, soyeux, et la fraîcheur qui le soutient lui offre l’élégance souhaitable.

 

Domaine de Nerleux, 4 rue de la Paleine, 49260 Saint-Cyr-en-Bourg. Cuvée Clos des Châtains 2013 (9 €).

Tél : 02 41 51 61 04.

Courriel : contact@nerleux.fr ;

www.domaine-de-nerleux.com

Jolies bouteilles #4 : cuvée Saint-Martin, domaine de Noiré (rouge, Chinon)

Cuvée Saint-Martin : une bouteille de partage !

Jean-Max Manceau est l’un des vignerons emblématiques des terroirs chinonais dont il est l’une des mémoires collectives, pouvons-nous dire.

A l’occasion du 1700e anniversaire de la naissance de saint Martin, celui qui fut évêque de Tours au IVe siècle et qui permit à Vouvray d’avoir sa première parcelle, le Clos de Rougemont -qui existe d’ailleurs toujours et que cultive le domaine Vigneau-Chevreau, basé à Chançay – à l’occasion de la naissance de ce grand personnage du Val de Loire, donc, Jean-Max a sorti une cuvée au nom du saint homme.

Un cabernet franc sur le fruit

Du fruit et rien que du fruit pour un plaisir total de ce cabernet franc 2014. Un vin de partage par excellence autour d’une table d’amis ou d’invités… qu’on n’attendait pas mais à qui on a envie de faire plaisir.

N’hésitez pas, d’autant que Jean-Max Manceau rétrocèdera à la Fondation du Patrimoine, en faveur de la restauration du dôme de la Basilique saint Martin à Tours et de la statue de l’ancien évêque cinquante centimes par bouteille vendue.

Domaine de Noiré, 160 rue de l’Olive 37500 Chinon. Cuvée saint Martin (9, 50 €, départ cave). Tél : 02 47 93 44 89. Site : www.domainedenoire.com

Jolies Bouteilles #3 : Le Vau Jaumier 2011, domaine de la Cotelleraie (rouge, Bourgueil)

Le Vau Jaumier 2011 : cabernet franc tout en fraîcheur

Gérald Vallée est un vigneron minutieux. Ce souci du détail s’exprime parfaitement sur cette cuvée Le Vau Jaumier 2011 où, malgré un millésime où la fin de saison s’est révélée particulièrement chaude, le cabernet franc garde toute sa fraîcheur.

Issue de sols argilo-calcaires et après un tri très sélectif des baies mûries sur un coteau en pente douce exposé au Sud, le vin présente aussi une très belle ampleur en bouche. C’est un vin de gastronomie qui fonctionnera par exemple parfaitement bien avec un rôti de bœuf.

Domaine de la Cotelleraie, 37140 Saint-Nicolas-de-Bourgueil, Cuvée Le Vau Jaumier 2011 (14,70 € prix caviste).

Tél : 02 47 97 75 53.

Courriel : gerald.vallee@wanadoo.fr ; site : www.domaine-cotelleraie.fr

Jolies Bouteilles #2 : La Moynerie, domaine Redde et fils (Pouilly-sur-Loire, blanc)

Voilà un type de vins qui doit absolument nous inciter à la curiosité ! Un 100% chasselas, s’il vous plaît, ce qui est particulièrement rare dans le Val de Loire puisqu’il n’y a qu’ici, sur l’appellation Pouilly-sur-Loire, qu’il est encore vinifié sur un peu plus de trente hectares.

Domaine Redde et Fils

Le domaine Michel Redde et fils prend le plus grand soin de ses pieds de chasselas. Et cela se sent à la dégustation. La tension du silex de Saint-Andelain est présente sur de petits amers nobles et un gras qui donne de la dimension au vin dont les raisins ont été ramassés à la main avec des rendements qui ne dépassent pas les trente hectolitres à l’hectare.

Le fruit est par ailleurs totalement préservé dans un élevage en cuves inox. Ce chasselas-là, c’est quand vous voulez, de l’apéritif à la table où il saura se tenir, notamment sur un fromage type gruyère, en particulier.

 

Domaine Michel Redde et fils, La Moynerie RN7 La Route Bleue, 58150 Pouilly-sur-Loire. Pouilly-sur-Loire La Moynerie 2010 (prix caviste 11,80 €). Tél : 03 86 39 14 72. Courriel : thierry-redde@michel-redde.com ; site : www.michel-redde.fr.