C’est parti pour le salon des Vins de Loire !

Le salon des Vins de Loire démarre ce lundi 1er février, et dure jusqu’au mercredi 3 février, au parc expo à Angers. Pour sa 30e édition, ce rendez-vous incontournable élargit son offre : biodynamie avec le salon Demeter, cidre et bière de Loire, bibs…

Salon des Vins de Loire : toute une région à découvrir

Angers, salon des vins de Loire, parc expo

Les quatre grandes régions viticoles de Loire seront dignement représentées, avec des vignerons de Touraine (30%), d’Anjou-Samur (25%) , de Centre-Loire (20%) et du pays Nantais (13%). L’énorme majorité sont des viticulteurs indépendants (80%), mais plusieurs négociants seront également présents, ainsi que des caves coop.

Pour découvrir leurs vins, deux possibilités : se rendre directement à leur stand, ou découvrir leurs vins dans l’espace de libre dégustation, pour se laisser guider par le palais vers de nouvelles découvertes.

Le salon des Vins de Loire de plus en plus « vert »

Après l’arrivée saluée des vignerons bio de la Levée de la Loire en 2015, 2016 marque celle du salon Demeter, la biodynamie. Pour Demeter, ce sera le premier salon international. Une soixantaine de vignerons travaillant avec les méthodes de la biodynamie présenteront leurs vins pendant ces trois jours.

Avec les 150 vignerons « bio », ça commence à représenter un joli pôle « vert » pour ce salon des Vins de Loire, de quoi avoir une vision plus complète du val de Loire.

Cidres, bières, bibs…

Nouveau également cette année, le pôle « cidres et bières ». Une dizaine de brasseurs ligériens présenteront leurs gammes de bières. Et l’association régionale des producteurs de cidre présentera les produits cidricoles des Pays de la Loire (cidres, poirés, pommeau du Maine AOC, Fine du Maine AOC…).

L’espace Bib répond à une vraie réalité : la vente des vins de Loire en bibs a augmenté de 31% en trois ans ! Tant et si bien qu’en 2015, 31% des vins consommés en France étaient des vins « in box ». L’arrivée de ce pôle « Open Wine Box », proposant des dégustations de vins en bib, sera donc incontournable.

Salon des Vins de Loire « all around the world »

Plus grand rendez-vous pour les vins ligériens, le salon des Vins de Loire attire les acheteurs du monde entier. Pour eux, c’est vraiment l’occasion idéale pour découvrir le nouveau millésime.

Tout est fait du reste pour séduire les professionnels : des personnalités parisiennes « triées sur le volet » (sommeliers, cavistes, restaurateurs) ont droit à une journée complète de dégustation pilotée par le meilleur sommelier du monde, Philippe Faure-Brac. Le salon des Vins de Loire chapeaute également une mission d’acheteurs internationaux : une cinquantaine d’acheteurs seront bichonnés pendant leur séjour ligérien!

Le programme détaillé, avec ses masterclass, ses workshops, ses animations diverses, est à découvrir sur www.salondesvinsdeloire.com.

A noter : la semaine des vins de Loire continue à Angers ! De multiples rencontres sont organisées dans toute la ville, à ne pas manquer ! Ce lundi 1er février, c’est aussi le 2e jour de la Dive Bouteille à Saumur.

Et bien sûr, n’oubliez pas de visiter le stand du Vin Ligérien, le stand GPB 241.

Toutes les infos pratiques pour vous rendre au parc expo en voiture, à pied ou à dos de chameau sont à découvrir ici.

Jolies Bouteilles #2 : La Moynerie, domaine Redde et fils (Pouilly-sur-Loire, blanc)

Voilà un type de vins qui doit absolument nous inciter à la curiosité ! Un 100% chasselas, s’il vous plaît, ce qui est particulièrement rare dans le Val de Loire puisqu’il n’y a qu’ici, sur l’appellation Pouilly-sur-Loire, qu’il est encore vinifié sur un peu plus de trente hectares.

Domaine Redde et Fils

Le domaine Michel Redde et fils prend le plus grand soin de ses pieds de chasselas. Et cela se sent à la dégustation. La tension du silex de Saint-Andelain est présente sur de petits amers nobles et un gras qui donne de la dimension au vin dont les raisins ont été ramassés à la main avec des rendements qui ne dépassent pas les trente hectolitres à l’hectare.

Le fruit est par ailleurs totalement préservé dans un élevage en cuves inox. Ce chasselas-là, c’est quand vous voulez, de l’apéritif à la table où il saura se tenir, notamment sur un fromage type gruyère, en particulier.

 

Domaine Michel Redde et fils, La Moynerie RN7 La Route Bleue, 58150 Pouilly-sur-Loire. Pouilly-sur-Loire La Moynerie 2010 (prix caviste 11,80 €). Tél : 03 86 39 14 72. Courriel : thierry-redde@michel-redde.com ; site : www.michel-redde.fr.

Angers : la carte des salons des vins 2016

La semaine des vins de Loire à Angers, ça commence ce vendredi 29 janvier, et ça dure une semaine ! Au programme : six salons professionnels et près d’un millier de vignerons à découvrir ! Faites votre programme !

Les Pénitentes

Angers, Penitentes 2016

Les vignerons Villemade, Puzelat, Mosse, Gaubichet et Bonhomme invitent une dizaine de vignerons.

Les participants : la liste comporte quelques « nouveaux » : JF Nicq des Foulards Rouges et Yoyo de Yoyo, Dominique Derain et Nicolas Renaud du Clos des Grillons. Pour le retse, tout est sur l’affiche !

Samedi 30 et dimanche 31 janvier 2016, à Angers. Entrée 5 euros.

Dégustation Grenier Saint-Jean / Renaissance

L’esprit : les « vins vrais » de vignerons de France et d’Europe, invités par l’association Renaissance des Terroirs initiée par Marc Angeli. 2000 visiteurs dans le week-end, l’année dernière ! Résultat : les entrées sont limitées aux professionnels, sur présentation d’une carte.

La liste complète des vignerons participants est à retrouver sur leur page Facebook.

Angers, salon greniers Saint-Jean / Renaissance 2016

A noter : l’entrée à ce salon est payante, mais l’argent est intégralement reversé à l’association Madavin.  » Grace à vous, 200 hectares de foret ont pu être plantés, des dizaines de famille peuvent compter sur un salaire et avoir une vie un peu décente », explique un organisateur.

Samedi 30 et dimanche 31 janvier 2016, à Angers (greniers Saint-Jean)

Les Anonymes

Esprit : une cinquantaine de vignerons

Participants : la liste complète est à découvrir sur leur page Facebook.

Dimanche 31 janvier 2016, à Angers (salons Curnonski, rue Saint-Martin), entrée 5 euros.

Dive Bouteille

Angers Saumur, Dive Bouteille

On quitte Angers quelque temps pour Saumur (à 45km). L’esprit : THE salon des vins naturels, le plus grand rendez-vous du pays, entre grand-messe et festival indé. Près de 200 vignerons et la foule, la foule dans les (magnifiques) caves de la maison Ackerman. On y va pour re(découvrir) les vins naturels, pour voir et être vu.

Les participants : la « playlist » est toujours impressionnante et à retrouver ici.

Dimanche 31 et lundi 1er février, à Saumur (caves Ackerman, 19 rue Léopold Palustre).

 

 

 

 

 

Le salon des Vins de Loire

Rendez-vous au parc expo d’Angers pour le plus grand rendez-vous des vins de Loire de l’année : plus de 450 exposants, dont une bonne moitié de vignerons travaillant en bio et/ou biondynamie. Le salon, qui existe depuis trente ans, attire plus de 9000 visiteurs professionnels en trois jours !

Angers, salon des vins de Loire, parc expo

Dans les nouveautés 2016, on notera l’arrivée de Demeter (biodynamie), un pôle réservé aux bières et cidres de Loire, et une space consacré aux BIB.

Lundi 1er, mardi 2 et mercredi 3 février 2016, au parc expo d’Angers, de 9h à 19h lundi et mardi, jusqu’à 18h le mercredi. A noter : si vous arrivez en train à la gare d’Angers, il y a une navette gratuite pour vous conduire jusqu’au parc expo (les horaires sont à consulter ici).

Levée de la Loire et Demeter (salon des vins de Loire)

Pour la deuxième année, le salon accueille en son sein (mais avec une organisation distincte) les « bios » de la Levée de la Loire. Et pour la toute première fois, les vins biodynamiques de Demeter. Une révolution attendue par les bios depuis 10 ans, et qui mérite d’être soulignée. La Levée représente quand même 200 vignerons, de Loire et d’ailleurs.

Les exposants sont à découvrir sur le site officiel.

Lundi 1er, mardi 2 et mercredi 3 février 2016, au parc expo d’Angers.

Semaine des vins de Loire

Du vendredi 29 janvier au 6 février 2016, Angers devient la capitale intergalactique des vins de Loire.

Avec tous les salons pré-cités qui se déroulent à Angers salon des vins de Loire, Levée de la Loire, Demeter, Greniers Saint-Jean, Pénitentes et Anonymes), ce sont 13000 visiteurs professionnels qui déboulent dans la petite bourgade, pour découvrir 870 vignerons !

Ca n’a pas échappé à la ville d’Angers, qui a fait le pari de rassembler toutes ces chapelles en un seul événement. Le tout agrémenté de dégustations, conférences, initiations, etc., toutes placées sous le signe de la découverte culturelle et patrimoniale. La Ville s’est appuyée sur les richesses et partenaires locaux.

Parmi les animations, notons des visites commentées du vignoble de Savennières ou une conférence sur la biodynamie.

Mais aussi, dès le vendredi 29 janvier, rendez-vous au Pifomètre à Angers pour la soirée « L »Epure, les Vrais, les Durs », une rencontre-dédicaces avec trois auteurs qui cartonnent en ce moment : Michel Tolmer (Mimi, Fifi et Glouglou), Philippe Quesnot (Trente nuances de gros rouge) et Antonin Iommi-Amunategui (Manifeste pour le vin naturel).

A noter également dans votre agenda : mardi 2 février, Angers valorise son pôle Végétal et son label French Tech, avec une soirée « Vin, numérique et créativité » : l’occasion de découvrir des gadgets rigolos et utiles (un thermomètre de cave connecté), mais aussi des innovations aux applications vastes (Neurokiff).

Test post blog

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Suspendisse ultrices, quam et dignissim placerat, nisl velit euismod nisi, eget pellentesque lectus dolor sit amet erat. Nunc blandit lobortis mi eget pretium. Cras porta luctus nisi, vitae tempus urna commodo ac. Nullam ac massa quis augue dapibus commodo sit amet ut leo. Nulla placerat eget turpis non finibus. Phasellus at euismod libero. Etiam turpis felis, auctor ac nibh at, porttitor eleifend nibh. Phasellus dui leo, dapibus id imperdiet sit amet, aliquet varius tellus. Vestibulum rutrum malesuada lacus, at eleifend odio imperdiet nec. In cursus ipsum vel odio venenatis, in eleifend justo viverra. Ut blandit ex id mauris venenatis, in commodo turpis eleifend. Morbi magna lacus, malesuada sed fermentum vel, tempor egestas sapien. Etiam lacinia ipsum sed fringilla varius. Donec fringilla interdum tempus. Phasellus porta ligula sed urna ultrices finibus.

Quisque finibus ante vestibulum, aliquet elit sit amet, pretium odio. Cras porttitor vitae sapien eu interdum. Sed dignissim nunc nibh, eu condimentum lorem pretium ac. Sed ligula tellus, tempus ac leo tincidunt, consequat finibus lectus. Pellentesque pretium quis leo lobortis lobortis. Nam imperdiet laoreet scelerisque. Aliquam congue tincidunt scelerisque. Vestibulum fermentum ligula at fringilla placerat. Sed dignissim id turpis nec finibus. Pellentesque tortor dolor, interdum et molestie facilisis, consequat in quam. Pellentesque tincidunt commodo sapien ut molestie. Cras ultrices felis nec venenatis suscipit. Ut volutpat malesuada augue in ultricies. Nulla sollicitudin neque quis mauris iaculis, sed ornare neque interdum. Curabitur quis justo ac tortor tempus pharetra. Vivamus lacinia lectus erat, eget tempor eros posuere malesuada.

Quisque suscipit eros vel sem molestie, egestas fermentum risus scelerisque. Nullam ut maximus ex. Praesent maximus ex dui, eu pulvinar sem commodo sit amet. Vivamus rutrum diam lacinia turpis tempus imperdiet. Mauris feugiat facilisis nulla, et tincidunt arcu pellentesque eu. Quisque facilisis, est ut vehicula porta, velit libero blandit erat, at varius nunc nibh eget felis. Vivamus finibus leo id mauris ultricies porta. Quisque id fringilla metus. Integer a auctor ligula. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nullam mi odio, varius eget velit ac, cursus viverra erat. Suspendisse potenti. In faucibus quam quam, a ornare lectus facilisis at. In id risus tellus. Praesent imperdiet tristique nulla sit amet lacinia.

Morbi pellentesque lectus sit amet porta tristique. Quisque mattis semper commodo. Duis eros tortor, consequat sed velit nec, dignissim volutpat eros. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus. Aliquam viverra tristique orci. Pellentesque gravida tempus eros. In vulputate diam metus, non tincidunt arcu faucibus in. Donec blandit, odio id interdum faucibus, erat lorem sagittis eros, in consequat massa tellus at orci. Donec vel lacus sed enim dapibus pharetra eu sed felis. Mauris porttitor posuere vehicula. Maecenas vel libero id ipsum volutpat ultricies. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus. Ut quis interdum sem. Integer accumsan erat risus, eget fringilla orci imperdiet sed.

Integer sit amet neque id nulla scelerisque porttitor. Sed ornare mauris quis scelerisque dictum. Cras scelerisque semper convallis. Curabitur sagittis mauris nec dignissim auctor. Phasellus auctor ultricies dictum. Aenean cursus, tortor a blandit vulputate, ipsum arcu euismod ipsum, a elementum mi sem non leo. Donec consequat malesuada odio, vel imperdiet ante commodo eu. Pellentesque semper sem nulla, ut iaculis arcu ultricies at. Duis non semper velit, et vestibulum orci. Fusce enim odio, pulvinar egestas lacinia quis, egestas eu sem. Etiam accumsan, urna vel interdum iaculis, libero justo semper purus, id convallis erat orci a massa. Maecenas sollicitudin non purus vitae pulvinar.

.

Et pourtant, c’est au pays du vin…

La prochaine loi de santé publique est dans les tuyaux (1). Pas sûr que l’été soit réjouissant pour le monde du vin, dont nous faisons partie avec notre revue Le Vin Ligérien. Et pas sûr que la communication pour les vignerons en soit facilitée, c’est le moins que l’on puisse écrire. Déjà que la confusion la plus grande règne entre publicité et information vinicole, il ne faudrait pas que l’étau se resserre davantage. La loi Evin est là depuis 1991 et joue son rôle. Pas la peine d’en rajouter, n’en déplaise aux hygiénistes dont la France aujourd’hui n’est pas chiche.

Lire la suite