Le château Mukhrani est l'un des plus grands domaines de Géorgie

L’Organisation mondiale sur l’oenotourisme en conférence

L’Organisation mondiale du tourisme (O.M.T.), en collaboration avec l’administration nationale géorgienne du tourisme, organise la première Conférence mondiale de l’OMT sur l’œnotourisme dans la région viticole de Kakhétie, en Géorgie, du 7 au 9 septembre.

« La Géorgie possède une tradition viticole tout à fait particulière, vieille de 8 000 ans et reconnue par l’UNESCO comme un élément du patrimoine immatériel, ce qui en fait le cadre idéal pour accueillir la Conférence mondiale sur l’œnotourisme. Les succès récents de notre pays pour accroître le nombre de touristes, conjugués au développement des produits touristiques, de la stratégie de marque et du marketing, offrent des conditions optimales pour l’échange de meilleures pratiques, de données d’expérience et de connaissances », a déclaré le Vice-Premier Ministre et Ministre de l’économie et du développement durable de la Géorgie, Dimitry Kumsishvili.

La Géorgie confirme ainsi sa percée dans le monde du vin. On l’a vue récemment invitée d’honneur du Congrès national des Œnologues de France, qui s’est tenu en mai dernier en Touraine. On sait également que plusieurs vignerons ligériens, notamment dans le Loir-et-Cher s’intéressent à leur méthode de vinification en jarres. Pas de doute, ce pays mène, et c’est logique eu égard à son histoire en matière vinicole, une offensive séduction sur les marchés internationaux. D’autant que les autorités géorgiennes savent très bien l’intérêt du public international pour l’oenotourisme. Un secteur d’activités, selon les responsables géorgiens, qui « est un segment en plein essor, très porteur dans l’optique de diversifier la demande. Dans le cas de la Géorgie, le potentiel de ce segment est bien connu. Aussi nous réjouissons-nous de tenir cette première Conférence mondiale de l’OMT sur l’oenotourisme dans ce pays » a par ailleurs ajouté le Secrétaire général de l’OMT, Taleb Rifai.

La gastronomie et le vin étant devenus des éléments essentiels pour découvrir la culture et le style de vie des différents pays, l’OMT a lancé en septembre 2015 le Réseau OMT de gastronomie. C’est dans ce contexte que cette organisation est en train de mettre au point un prototype de tourisme œnologique en Espagne. Ce dispositif recouvre une analyse oenotouristique par rapport à d’autres segments touristiques et « la conception d’un modèle innovant de développement des produits visant à intégrer les exploitations viticoles dans le cadre plus large du patrimoine culturel, économique, social et environnemental de leur territoire. » Les résultats de la mise en place de ce dispositif seront présentés lors de cette conférence mondiale.

(Notre photo : quelques flacons géorgiens)