Angers : 2956 visiteurs à la Levée de la Loire et Demeter

Levée de la Loire : 900 visiteurs de plus qu’en 2015

La Levée de la Loire et Demeter font le bilan de leurs trois jours de salon au parc expo d’Angers, aux côtés du salon des Vins de Loire. Et il est plutôt positif…

Avec près de 900 visiteurs en plus par rapport à l’édition 2015 (soit une hausse de 42%) le nouveau format du salon « confirme son succès », analysent les organisateurs.. L’alliance avec le 1er salon international Demeter a séduit de nombreux professionnels attirés par les vins bio et biodynamiques.

Levée de la Loire 2016, Angers

Levée de la Loire à Angers. (Doc. remis)

206 exposants de Loire, de France et de pays étrangers

La Levée de la Loire plus Demeter, cela représentait 130 exposants de Loire, 18 vignerons « amis » d’autres régions de France (Provence, Bourgogne, Beaujolais, Cévennes, Languedoc, Jurançon…)(Italie, Grèce, Autriche, Allemagne), plus 58 vignerons en biodynamie. Soit un salon à l’offre élargie… mais à taille humaine.

La Levée de la Loire peaufine son organisation

Levée de la Loire Angers 2016

La Levée de la Loire gère elle-même son organisation, bien distincte de celle du saon des vins de Loire. Cette année, les tables ont été réorganisées par pôles dispersés en carrés. Les visiteurs ont ainsi pu circuler plus facilement, et utiliser le carnet de dégustation pour prendre leurs notes.

En marge, mais ça compte aussi, était proposée une restauration bio, des apéros musicaux avec accords mets-vins… et un accueil chaleureux !

Résultat : exposants et visiteurs ont apprécié cette « professionnalisation » croissante de l’organisation, gérée par par un comité de pilotage bénévole composé presque exclusivement de vignerons, appuyés par Isabelle Jomain (Verre Bouteille) pour la partie « Demeter ».

Rendez-vous est pris pour l’année prochaine, du 6 au 8 février 2017.

Jolies bouteilles #4 : cuvée Saint-Martin, domaine de Noiré (rouge, Chinon)

Cuvée Saint-Martin : une bouteille de partage !

Jean-Max Manceau est l’un des vignerons emblématiques des terroirs chinonais dont il est l’une des mémoires collectives, pouvons-nous dire.

A l’occasion du 1700e anniversaire de la naissance de saint Martin, celui qui fut évêque de Tours au IVe siècle et qui permit à Vouvray d’avoir sa première parcelle, le Clos de Rougemont -qui existe d’ailleurs toujours et que cultive le domaine Vigneau-Chevreau, basé à Chançay – à l’occasion de la naissance de ce grand personnage du Val de Loire, donc, Jean-Max a sorti une cuvée au nom du saint homme.

Un cabernet franc sur le fruit

Du fruit et rien que du fruit pour un plaisir total de ce cabernet franc 2014. Un vin de partage par excellence autour d’une table d’amis ou d’invités… qu’on n’attendait pas mais à qui on a envie de faire plaisir.

N’hésitez pas, d’autant que Jean-Max Manceau rétrocèdera à la Fondation du Patrimoine, en faveur de la restauration du dôme de la Basilique saint Martin à Tours et de la statue de l’ancien évêque cinquante centimes par bouteille vendue.

Domaine de Noiré, 160 rue de l’Olive 37500 Chinon. Cuvée saint Martin (9, 50 €, départ cave). Tél : 02 47 93 44 89. Site : www.domainedenoire.com

Jolies Bouteilles #3 : Le Vau Jaumier 2011, domaine de la Cotelleraie (rouge, Bourgueil)

Le Vau Jaumier 2011 : cabernet franc tout en fraîcheur

Gérald Vallée est un vigneron minutieux. Ce souci du détail s’exprime parfaitement sur cette cuvée Le Vau Jaumier 2011 où, malgré un millésime où la fin de saison s’est révélée particulièrement chaude, le cabernet franc garde toute sa fraîcheur.

Issue de sols argilo-calcaires et après un tri très sélectif des baies mûries sur un coteau en pente douce exposé au Sud, le vin présente aussi une très belle ampleur en bouche. C’est un vin de gastronomie qui fonctionnera par exemple parfaitement bien avec un rôti de bœuf.

Domaine de la Cotelleraie, 37140 Saint-Nicolas-de-Bourgueil, Cuvée Le Vau Jaumier 2011 (14,70 € prix caviste).

Tél : 02 47 97 75 53.

Courriel : gerald.vallee@wanadoo.fr ; site : www.domaine-cotelleraie.fr

Un bon trentième anniversaire pour le Salon des vins de Loire d’Angers

Satisfaction du côté des organisateurs d’Angers Expo Congrès du dernier Salon des vins de Loire d’Angers – le trentième – qui s’est achevé hier. « Avec une augmentation de 3% du nombre de visiteurs sur trois jours, le salon clôture cette édition anniversaire avec sérénité », explique-t-on côté organisation. Où l’on ajoute que « la fréquentation a été de qualité. » Sans oublier de souligner que « Angers Expo Congrès porte avec ambition la destination angevine » et que « le Salon des Vins de Loire est depuis vingt-neuf ans LA place de marché incontournable pour l’ensemble des metteurs en marché de la filière viticole ligérienne et le rendez-vous de la grande famille des amoureux des Vins de Loire. »

Il est vrai que les organisateurs se sont attelés, ces deux dernières années, à une évolution significative pour ouvrir des espaces à un rassemblement plus large de la famille vigneronne. « Après l’accueil l’an dernier de la Levée de la Loire au Parc des Expositions, le label Demeter, avec soixante vignerons , a pris cette année le chemin du Salon. Une unité de lieu saluée par l’ensemble des professionnels conquis pas cette offre élargie. » Christian Groll, directeur d’Angers Expo Congrès précise que « le Salon est un point d’orgue du marché des Vins de Loire. » Et que « c’est aussi une fabuleuse occasion pour tout un vignoble de montrer sa diversité, sa richesse et surtout sa culture. En recevant au cœur du vignoble chaque année des milliers d’acheteurs, le Salon porte ses valeurs fortes, celle de l’échange et de convivialité. Dans le monde, parfois trop aseptisé des vitrines commerciales, ce salon garde cette authenticité du vignoble, précieuse pour les influenceurs. »

Le « sondage » que nous avons effectué mercredi après-midi auprès des producteurs-exposants confirme cette tendance nettement positive.

Autre évolution remarquée, le Parc des Expositions d’Angers accueillait cette année une offre complémentaire avec la présence de bières et de cidres locaux. « Avec cette ouverture à d’autres boissons, nous répondons aux attentes des professionnels en élargissant l’offre 100% made in Loire » poursuit Christian Groll.

Côté journalistes, 160 ont été accueillis cette année, un record dans l’histoire du salon ! Même succès du côté des réseaux sociaux, le compte twitter du Salon a pris place dans le fil d’actualité. Sophie Fougeray, chef de projet à Angers Expo Congrès le souligne : « Le Salon est un catalyseur de l’image des Vins de Loire et participe à leur mise en lumière. Ce travail auprès des influenceurs est essentiel pour rassurer les acheteurs. Le Salon des Vins de Loire permet une fois par an à la filière d’occuper la première place en haut de l’affiche ». C’est avec cette même ambition, que le Salon a mis en place, avec les régions des Pays de la Loire et Centre-Val de Loire, des missions acheteurs sur les principaux pays clés permettant à la filière de rayonner à l’international.

Le grand public peut, lui, trouver son compte en de début février sur Angers puisque la ville a mis sur pied, depuis l’an passé « La Semaine des Vins de Loire » qui s’implante ainsi dans le paysage angevin. Une campagne de communication d’envergure, des évènements, des conférences, des dégustations ont  ainsi été organisés à destination du grand public. « L’objectif de la ville est d’affirmer encore plus fortement son ADN d’ambassadeur des vins ligériens. »

Un bon trentième anniversaire pour le Salon des Vins de Loire à Angers

Satisfaction du côté des organisateurs d’Angers Expo Congrès du dernier Salon des vins de Loire d’Angers – le trentième – qui s’est achevé hier. « Avec une augmentation de 3% du nombre de visiteurs sur trois jours, le salon clôture cette édition anniversaire avec sérénité », explique-t-on côté organisation. Où l’on ajoute que « la fréquentation a été de qualité. » Sans oublier de souligner que « Angers Expo Congrès porte avec ambition la destination angevine » et que « le Salon des Vins de Loire est depuis vingt-neuf ans LA place de marché incontournable pour l’ensemble des metteurs en marché de la filière viticole ligérienne et le rendez-vous de la grande famille des amoureux des Vins de Loire. »

Il est vrai que les organisateurs se sont attelés, ces deux dernières années, à une évolution significative pour ouvrir des espaces à un rassemblement plus large de la famille vigneronne. « Après l’accueil l’an dernier de la Levée de la Loire au Parc des Expositions, le label Demeter, avec soixante vignerons, a pris cette année le chemin du Salon. Une unité de lieu saluée par l’ensemble des professionnels conquis pas cette offre élargie. » Christian Groll, directeur d’Angers Expo Congrès précise que « le Salon est un point d’orgue du marché des Vins de Loire. » Et que « c’est aussi une fabuleuse occasion pour tout un vignoble de montrer sa diversité, sa richesse et surtout sa culture. En recevant au cœur du vignoble chaque année des milliers d’acheteurs, le Salon porte ses valeurs fortes, celle de l’échange et de convivialité. Dans le monde, parfois trop aseptisé des vitrines commerciales, ce salon garde cette authenticité du vignoble, précieuse pour les influenceurs. »

Sur le « sondage » à chaud que nous avons réalisé sur le Salon mercredi, la tendance des exposants, côté production, était effectivement nettement positive.

Autre évolution remarquée, le Parc des Expositions d’Angers accueillait cette année une offre complémentaire avec la présence de bières et de cidres locaux. « Avec cette ouverture à d’autres boissons, nous répondons aux attentes des professionnels en élargissant l’offre 100% made in Loire » poursuit Christian Groll.

Côté journalistes, 160 ont été accueillis cette année, un record dans l’histoire du salon ! Même succès du côté des réseaux sociaux, le compte twitter du Salon a pris place dans le fil d’actualité des influenceurs. Pour Sophie Fougeray, chef de projet à Angers Expo Congrès le souligne : « Le Salon est un catalyseur de l’image des Vins de Loire et participe à leur mise en lumière. Ce travail auprès des influenceurs est essentiel pour rassurer les acheteurs. Le Salon des Vins de Loire permet une fois par an à la filière d’occuper la première place en haut de l’affiche ». C’est avec cette même ambition, que le Salon a mis en place, avec les régions des Pays de la Loire et Centre-Val de Loire, des missions acheteurs sur les principaux pays clés permettant à la filière de rayonner à l’international.

Le public peut, lui, trouver son compte en de début février sur Angers puisque la ville a mis sur pied, depuis l’an passé « La Semaine des Vins de Loire » qui s’implante ainsi dans le paysage angevin. Une campagne de communication d’envergure, des évènements, des conférences, des dégustations ont  ainsi été organisés à destination du grand public. « L’objectif de la ville est d’affirmer encore plus fortement son ADN d’ambassadeur des vins ligériens. »

Salon des Vins de Loire : les Ligers 2016

737 vins de Loire ont été récompensés lors de la 22e édition du concours des Ligers, à Angers.

Organisé par l’Union des oenologues de France, les interprofessions (Interloire et le bureau interprofessionnel des vins de Centre Loire) et Angers Expo Congrès, le concours des Ligers a eu lieu dimanche 31 janvier, en prélude au salon des Vins de Loire, dans le parc expo d’Angers.

2505 échantillons de vins ligériens ont été jugés par 350 dégustateurs répartis sur 89 tables. Le concours des Ligers est ouvert à l’ensemble des producteurs, négociants et caves coopératives du Val de Loire, qu’ils soient exposants au salon ou non. Le jury est constitué à 70% de professionnels de la filière de distribution, sommeliers, cavistes, restaurateurs et journalistes, et 30% d’oenophiles amateurs encadrés par l’union des oenologues.

Le millésime 2015 a été jugé globalement très réussi par l’ensemble des dégustateurs.

A noter : l’ensemble du palmarès est à consulter sur le site du concours des Ligers. Pour chaque vin récompensé, on trouve une fiche technique et un commentaire de dégustation, ainsi qu’un lien vers le domaine récompensé par un Liger.

La 30e édition du salon des Vins de Loire se déroule du lundi 1er février au mercredi 3 février 2016 à Angers, dans le parc expo. Plus de 400 producteurs de vins du val de Loire y présentent leurs vins.

Ligers 2016 : and the winners are…

Ligers d OR, Angers, salon des vins de Loire

Ligers d’argent 2016, Angers, salon des vins de Loire

Ligers de BRONZE, Angers 2016, salon des Vins de Loire

C’est parti pour le salon des Vins de Loire !

Le salon des Vins de Loire démarre ce lundi 1er février, et dure jusqu’au mercredi 3 février, au parc expo à Angers. Pour sa 30e édition, ce rendez-vous incontournable élargit son offre : biodynamie avec le salon Demeter, cidre et bière de Loire, bibs…

Salon des Vins de Loire : toute une région à découvrir

Angers, salon des vins de Loire, parc expo

Les quatre grandes régions viticoles de Loire seront dignement représentées, avec des vignerons de Touraine (30%), d’Anjou-Samur (25%) , de Centre-Loire (20%) et du pays Nantais (13%). L’énorme majorité sont des viticulteurs indépendants (80%), mais plusieurs négociants seront également présents, ainsi que des caves coop.

Pour découvrir leurs vins, deux possibilités : se rendre directement à leur stand, ou découvrir leurs vins dans l’espace de libre dégustation, pour se laisser guider par le palais vers de nouvelles découvertes.

Le salon des Vins de Loire de plus en plus « vert »

Après l’arrivée saluée des vignerons bio de la Levée de la Loire en 2015, 2016 marque celle du salon Demeter, la biodynamie. Pour Demeter, ce sera le premier salon international. Une soixantaine de vignerons travaillant avec les méthodes de la biodynamie présenteront leurs vins pendant ces trois jours.

Avec les 150 vignerons « bio », ça commence à représenter un joli pôle « vert » pour ce salon des Vins de Loire, de quoi avoir une vision plus complète du val de Loire.

Cidres, bières, bibs…

Nouveau également cette année, le pôle « cidres et bières ». Une dizaine de brasseurs ligériens présenteront leurs gammes de bières. Et l’association régionale des producteurs de cidre présentera les produits cidricoles des Pays de la Loire (cidres, poirés, pommeau du Maine AOC, Fine du Maine AOC…).

L’espace Bib répond à une vraie réalité : la vente des vins de Loire en bibs a augmenté de 31% en trois ans ! Tant et si bien qu’en 2015, 31% des vins consommés en France étaient des vins « in box ». L’arrivée de ce pôle « Open Wine Box », proposant des dégustations de vins en bib, sera donc incontournable.

Salon des Vins de Loire « all around the world »

Plus grand rendez-vous pour les vins ligériens, le salon des Vins de Loire attire les acheteurs du monde entier. Pour eux, c’est vraiment l’occasion idéale pour découvrir le nouveau millésime.

Tout est fait du reste pour séduire les professionnels : des personnalités parisiennes « triées sur le volet » (sommeliers, cavistes, restaurateurs) ont droit à une journée complète de dégustation pilotée par le meilleur sommelier du monde, Philippe Faure-Brac. Le salon des Vins de Loire chapeaute également une mission d’acheteurs internationaux : une cinquantaine d’acheteurs seront bichonnés pendant leur séjour ligérien!

Le programme détaillé, avec ses masterclass, ses workshops, ses animations diverses, est à découvrir sur www.salondesvinsdeloire.com.

A noter : la semaine des vins de Loire continue à Angers ! De multiples rencontres sont organisées dans toute la ville, à ne pas manquer ! Ce lundi 1er février, c’est aussi le 2e jour de la Dive Bouteille à Saumur.

Et bien sûr, n’oubliez pas de visiter le stand du Vin Ligérien, le stand GPB 241.

Toutes les infos pratiques pour vous rendre au parc expo en voiture, à pied ou à dos de chameau sont à découvrir ici.

Jolies Bouteilles #2 : La Moynerie, domaine Redde et fils (Pouilly-sur-Loire, blanc)

Voilà un type de vins qui doit absolument nous inciter à la curiosité ! Un 100% chasselas, s’il vous plaît, ce qui est particulièrement rare dans le Val de Loire puisqu’il n’y a qu’ici, sur l’appellation Pouilly-sur-Loire, qu’il est encore vinifié sur un peu plus de trente hectares.

Domaine Redde et Fils

Le domaine Michel Redde et fils prend le plus grand soin de ses pieds de chasselas. Et cela se sent à la dégustation. La tension du silex de Saint-Andelain est présente sur de petits amers nobles et un gras qui donne de la dimension au vin dont les raisins ont été ramassés à la main avec des rendements qui ne dépassent pas les trente hectolitres à l’hectare.

Le fruit est par ailleurs totalement préservé dans un élevage en cuves inox. Ce chasselas-là, c’est quand vous voulez, de l’apéritif à la table où il saura se tenir, notamment sur un fromage type gruyère, en particulier.

 

Domaine Michel Redde et fils, La Moynerie RN7 La Route Bleue, 58150 Pouilly-sur-Loire. Pouilly-sur-Loire La Moynerie 2010 (prix caviste 11,80 €). Tél : 03 86 39 14 72. Courriel : thierry-redde@michel-redde.com ; site : www.michel-redde.fr.

Angers : la carte des salons des vins 2016

La semaine des vins de Loire à Angers, ça commence ce vendredi 29 janvier, et ça dure une semaine ! Au programme : six salons professionnels et près d’un millier de vignerons à découvrir ! Faites votre programme !

Les Pénitentes

Angers, Penitentes 2016

Les vignerons Villemade, Puzelat, Mosse, Gaubichet et Bonhomme invitent une dizaine de vignerons.

Les participants : la liste comporte quelques « nouveaux » : JF Nicq des Foulards Rouges et Yoyo de Yoyo, Dominique Derain et Nicolas Renaud du Clos des Grillons. Pour le retse, tout est sur l’affiche !

Samedi 30 et dimanche 31 janvier 2016, à Angers. Entrée 5 euros.

Dégustation Grenier Saint-Jean / Renaissance

L’esprit : les « vins vrais » de vignerons de France et d’Europe, invités par l’association Renaissance des Terroirs initiée par Marc Angeli. 2000 visiteurs dans le week-end, l’année dernière ! Résultat : les entrées sont limitées aux professionnels, sur présentation d’une carte.

La liste complète des vignerons participants est à retrouver sur leur page Facebook.

Angers, salon greniers Saint-Jean / Renaissance 2016

A noter : l’entrée à ce salon est payante, mais l’argent est intégralement reversé à l’association Madavin.  » Grace à vous, 200 hectares de foret ont pu être plantés, des dizaines de famille peuvent compter sur un salaire et avoir une vie un peu décente », explique un organisateur.

Samedi 30 et dimanche 31 janvier 2016, à Angers (greniers Saint-Jean)

Les Anonymes

Esprit : une cinquantaine de vignerons

Participants : la liste complète est à découvrir sur leur page Facebook.

Dimanche 31 janvier 2016, à Angers (salons Curnonski, rue Saint-Martin), entrée 5 euros.

Dive Bouteille

Angers Saumur, Dive Bouteille

On quitte Angers quelque temps pour Saumur (à 45km). L’esprit : THE salon des vins naturels, le plus grand rendez-vous du pays, entre grand-messe et festival indé. Près de 200 vignerons et la foule, la foule dans les (magnifiques) caves de la maison Ackerman. On y va pour re(découvrir) les vins naturels, pour voir et être vu.

Les participants : la « playlist » est toujours impressionnante et à retrouver ici.

Dimanche 31 et lundi 1er février, à Saumur (caves Ackerman, 19 rue Léopold Palustre).

 

 

 

 

 

Le salon des Vins de Loire

Rendez-vous au parc expo d’Angers pour le plus grand rendez-vous des vins de Loire de l’année : plus de 450 exposants, dont une bonne moitié de vignerons travaillant en bio et/ou biondynamie. Le salon, qui existe depuis trente ans, attire plus de 9000 visiteurs professionnels en trois jours !

Angers, salon des vins de Loire, parc expo

Dans les nouveautés 2016, on notera l’arrivée de Demeter (biodynamie), un pôle réservé aux bières et cidres de Loire, et une space consacré aux BIB.

Lundi 1er, mardi 2 et mercredi 3 février 2016, au parc expo d’Angers, de 9h à 19h lundi et mardi, jusqu’à 18h le mercredi. A noter : si vous arrivez en train à la gare d’Angers, il y a une navette gratuite pour vous conduire jusqu’au parc expo (les horaires sont à consulter ici).

Levée de la Loire et Demeter (salon des vins de Loire)

Pour la deuxième année, le salon accueille en son sein (mais avec une organisation distincte) les « bios » de la Levée de la Loire. Et pour la toute première fois, les vins biodynamiques de Demeter. Une révolution attendue par les bios depuis 10 ans, et qui mérite d’être soulignée. La Levée représente quand même 200 vignerons, de Loire et d’ailleurs.

Les exposants sont à découvrir sur le site officiel.

Lundi 1er, mardi 2 et mercredi 3 février 2016, au parc expo d’Angers.

Semaine des vins de Loire

Du vendredi 29 janvier au 6 février 2016, Angers devient la capitale intergalactique des vins de Loire.

Avec tous les salons pré-cités qui se déroulent à Angers salon des vins de Loire, Levée de la Loire, Demeter, Greniers Saint-Jean, Pénitentes et Anonymes), ce sont 13000 visiteurs professionnels qui déboulent dans la petite bourgade, pour découvrir 870 vignerons !

Ca n’a pas échappé à la ville d’Angers, qui a fait le pari de rassembler toutes ces chapelles en un seul événement. Le tout agrémenté de dégustations, conférences, initiations, etc., toutes placées sous le signe de la découverte culturelle et patrimoniale. La Ville s’est appuyée sur les richesses et partenaires locaux.

Parmi les animations, notons des visites commentées du vignoble de Savennières ou une conférence sur la biodynamie.

Mais aussi, dès le vendredi 29 janvier, rendez-vous au Pifomètre à Angers pour la soirée « L »Epure, les Vrais, les Durs », une rencontre-dédicaces avec trois auteurs qui cartonnent en ce moment : Michel Tolmer (Mimi, Fifi et Glouglou), Philippe Quesnot (Trente nuances de gros rouge) et Antonin Iommi-Amunategui (Manifeste pour le vin naturel).

A noter également dans votre agenda : mardi 2 février, Angers valorise son pôle Végétal et son label French Tech, avec une soirée « Vin, numérique et créativité » : l’occasion de découvrir des gadgets rigolos et utiles (un thermomètre de cave connecté), mais aussi des innovations aux applications vastes (Neurokiff).