Un chenin du Haut-Layon à la mi-juillet. Ce cépage est comme une seconde peau pour l'Anjou...

Le Salon d’Angers dessine le futur des vins de Loire

A l’heure où la transformation digitale révolutionne tous les secteurs d’activités, le 31e Salon des Vins de Loire (5-7 février), au parc des expositions d’Angers, accordera une place significative au vin 2.0 à travers la WineTech et la Vigne Numérique. Entre dégustations du millésime, accords mets et vins et master class sur les appellations et les cépages ligériens, l’édition 2017 préfigurera sans doute ce que sera le vin dans le futur.

Le salon innovera, en créant un espace dédié aux start-up du vin. Dix-sept jeunes entreprises de la French Tech viendront ainsi présenter leurs innovations. Du carnet de dégustation digital au distributeur de vin au verre connecté, de la smart-cave pour amateur aux nouvelles solutions de logistique urbaine pour les professionnels, de la plate-forme de marché à la plateforme de crowdfunding… Bref, toute la nouvelle palette sera examinée lors du prochain salon d’Angers. Chaque start-up aura dix minutes pour convaincre (le 5 février, sur le Forum).

Sur le Forum également, les conférences prospectives se concentreront sur les grandes thématiques suivantes : consommation/ marchés, points de vente et vin 2.0. De la dégustation augmentée aux bots Facebook dans la relation commerciale entre le producteur et son client, des pratiques numériques chez les professionnels du vin au e-commerce, du retour de la consigne chez les cavistes à la place des nouvelles technologies dans le monde du vin…

Le programme dresse ainsi un état des lieux des pratiques professionnelles, des nouveaux modes de consommation et dessine ce que sera demain le vin.

Solidement ancrées dans le présent et les terroirs du troisième vignoble français, Master Class Dégustations rythmeront les trois journées du salon. Au programme : le millésime 2016, les Fines bulles de Loire, les Rosés d’Anjou, les appellations Reuilly, Pouilly Fumé…

La Fédération Viticole Anjou-Saumur proposera des rendez-vous autour du chenin : une master class sur « Savennières et ses trois terroirs » ; une conférence consacrée au modèle économique du chenin en Anjou ; une dégustation dédiée de quinze appellations et soixante-dix échantillons ; des sorties dans le vignoble, à Savennières, à Saumur, dans la Vallée du Layon, et en Aubance-Brissac ; soirée Chenin.

A noter qu’en complément, l’espace de libre dégustation, accessible pendant toute la durée du Salon, permettra à chacun d’avoir un aperçu des vins présentés par les exposants sur leurs stands, avant de démarrer la visite.

Enfin, côté chiffres, le Salon des Vins de Loire réunira 230 exposants, auxquels s’ajouteront 150 exposants en vins bio du Val de Loire, pour la Levée de la Loire, et soixante-dix exposants internationaux en biodynamie certifiée, au salon Demeter. Au total, plus de 450 vignerons et négociants seront donc ainsi réunis, pendant les trois journées, au Parc des Expositions d’Angers constituant « la place de marché de tout un vignoble, au cœur du vignoble ».

L’événement Food’Angers – Vins de Loire & gastronomie proposera, quant à lui, des animations au grand public, tout au long de la semaine.