Antoine Antier (Montlouis-sur-Loire) – Le Vin Ligérien n°22

Une première étape fortuite au Restaurant de la Cave, et le personnel vous indique la direction du domaine de Cray avec une spontanéité qui peut, de prime abord, interpeller. D’évidence, entre ce repaire intime, où l’on sert un menu délicieux pour un tarif plus que raisonnable, et les vignes annoncées, il existe une proximité de sentiments, illustrée par des inscriptions et des allusions, dans les murs du restaurant.  […]

Vous souhaitez télécharger l’intégralité du contenu ?

Télécharger au format PDF le document complet pour une lecture plus confortable pour 2 €.
Une fois le paiement effectué vous recevez dans les quelques secondes votre document par mail.

paypal_icon

François Pinon (Vouvray) – Le Vin Ligérien n°22

Le dossier de presse du domaine François Pinon en jette. Un domaine qui existe depuis 1786, dit-il. Fichtre, il était une fois la révolution ! Un peu de culture et d’agriculture ne fait pas de mal au royaume de Cousse… « Les terres appartenaient au seigneur de Jallanges », récite doucement François. « Les paysans les ont achetées en temps de travail. La famille était en polyculture sur cinq à six hectares, une agriculture en autarcie, de subsistance. On les appelait les vignerons à vache. Le vin mettait du beurre dans les épinards car, attention, vous ne savez peut-être pas qu’on exportait déjà du Vouvray au XVIII e siècle ? » Bah non… […]

Vous souhaitez télécharger l’intégralité du contenu ?

Télécharger au format PDF le document complet pour une lecture plus confortable pour 2 €.
Une fois le paiement effectué vous recevez dans les quelques secondes votre document par mail.

paypal_icon

Cécile Thomas et Iwan Escher (Touraine) – Le Vin Ligérien n°22

Tout a commencé comme une énigme archéologique. Il existerait donc une levure de vinification tirée d’un Räuschling, cépage blanc des coteaux zurichois de 1895, heureusement parvenue jusqu’à nous : la 1895C. Et c’est dans les vins mousseux en méthode traditionnelle de la poitevine Cécile Thomas et du franco-suisse Iwan Escher que cette curiosité a tout d’abord fait irruption en Touraine, puis en Pays-de-Loire. L’objectif : favoriser la prise de mousse de ces extra-bruts. Pour ces deux passionnés de fines bulles installés à Chissay-en-Touraine, la mariée aurait pu être trop belle.  […]

Vous souhaitez télécharger l’intégralité du contenu ?

Télécharger au format PDF le document complet pour une lecture plus confortable pour 2 €.
Une fois le paiement effectué vous recevez dans les quelques secondes votre document par mail.

paypal_icon

Corinne Noury (Jasnières – Coteaux-du-loir) – Le Vin Ligérien n°22

Qui veut un jour mesurer l’engagement chronophage que peut représenter une destinée de vigneron peut prendre l’initiative d’ouvrir son regard vers les vignes, au coeur des ponts dans le calendrier. A l’heure où les week-ends se rallongent pour ouvrir le cadre de rassemblements familiaux, on les croise, souvent, seuls sur leur tracteur ou affairés dans les vignes, le dos courbé, à jouer du sécateur. […]

Vous souhaitez télécharger l’intégralité du contenu ?

Télécharger au format PDF le document complet pour une lecture plus confortable pour 2 €.
Une fois le paiement effectué vous recevez dans les quelques secondes votre document par mail.

paypal_icon

Jean-Marc Biet (Touraine) – Le Vin Ligérien n°22

Dépaysement garanti. Pour les oreilles, pour la vue, pour les papilles. Sûr, le visiteur qui atterrirait par hasard sur les hauteurs de Seigy pourrait exprimer une légitime surprise en découvrant un contexte inattendu. Dans ce recoin coquet du Loir-et-Cher, on entend souvent… les lions rugir au loin. Mais on entend aussi les gorilles et toute une faune guère familière des décors de la région Centre Val de Loire. Il n’est pas ici question de la présence d’un cirque qui ferait étape au détour d’une tournée des petites villes, mais du zoo de Beauval. Ce très haut site touristique de la région est, d’évidence, l’une des attractions du secteur lorsqu’on s’éloigne de Saint-Aignan sur la route de Vierzon.  […]

Vous souhaitez télécharger l’intégralité du contenu ?

Télécharger au format PDF le document complet pour une lecture plus confortable pour 2 €.
Une fois le paiement effectué vous recevez dans les quelques secondes votre document par mail.

paypal_icon

Benoit Brazilier (Coteaux du Vendômois) – Le Vin Ligérien n°22

Aux prémices de l’hiver, la conversation s’engage sous le toit sec de la cave nichée au bout d’un entrelacs de virages. A l’entrée de Thoré-la-Rochette, le domaine Brazilier s’inscrit dans le paysage avec le naturel de celui qui a toujours occupé le décor. Sept générations, rien de moins qui se passent le relais de la production et de la vinification des cuvées locales, au pays des Coteaux-du-Vendômois. Un périmètre qui, outre sa richesse historique, présente une particularité encore plus soutenue que sur le reste des territoires ligériens : sa densité en caves. A 68 ans, Jean établit une estimation. C’est à la fourchette, comme on dit dans le village. Mais le chiffre donne une idée de la densité de l’activité viticole – et de la consommation de vins autrefois. « Le village compte pas moins de 800 caves », sourit le vigneron, aujourd’hui retraité aux côtés de son épouse, Geneviève. « On entend parfois dire qu’il y a ici autant sinon davantage de caves qu’il n’y a d’habitants. C’est dire… » […]

Vous souhaitez télécharger l’intégralité du contenu ?

Télécharger au format PDF le document complet pour une lecture plus confortable pour 2 €.
Une fois le paiement effectué vous recevez dans les quelques secondes votre document par mail.

paypal_icon

Jean-Luc et Eric Raffinat (Châteaumeillant) – Le Vin Ligérien n°22

Les semaines, les mois ont passé. Mais la douleur, bien que silencieuse, reste vive, palpable pour tous les clients, les visiteurs et les habitués du lieudit Les Tanneries. Elle est à la hauteur de la mémoire d’Henri Raffinat.  […]

Vous souhaitez télécharger l’intégralité du contenu ?

Télécharger au format PDF le document complet pour une lecture plus confortable pour 2 €.
Une fois le paiement effectué vous recevez dans les quelques secondes votre document par mail.

paypal_icon

l’Epaulée nantaise : à Nantes, les chefs aiment les vignerons du Muscadet… et ils le prouvent !

Rendez-vous les 26, 27 et 28 octobre dans trente restaurants nantais, pour l’ Epaulée nantaise, trois soirées de solidarité pour les vignerons du Muscadet touchés par le gel. Festif et solidaire, le rendez-vous d’automne à ne pas manquer !

 

L’initiative de l’Epaulée nantaise est née au restaurant l’U.Ni, à Nantes, dans la tête de son chef Nicolas Guiet. Parmi ses amis vignerons du Muscadet, certains subissent en effet les aléas climatiques pour la 2e année : après le mildiou en 2016, le gel au printemps 2017, et encore 50% de la récolte disparue…

Certains domaines sont même bien plus touchés, parfois à plus de 90%. Pour certains, « l’avenir de leur domaine est en difficultés », explique le restaurateur.

Pas question pour ce cuisinier engagé auprès de ses producteurs de laisser tomber les vignerons avec qui il travaille. Lui vient l’idée d’une soirée spéciale, dont la moitié des bénéfices seraient reversés aux domaines.

Epaulée nantaise :
il n’y a plus qu’à réserver

D’autres chefs lui emboîtent le pas, et rapidement, l’ Epaulée nantaise affiche une belle liste de 30 restaurants participant !

Chaque restaurateur a choisi un vigneron – souvent un domaine avec lequel il a l’habitude de travailler, pour former des binômes. Le jour J, le vigneron présentera ses vins aux convives, en accord avec un menu spécial. La moitié des bénéfices est reversé au pot commun et sera ensuite « réparti équitablement ».

La liste des restaurants et des vignerons est prometteuse et cette opération solidaire s’annonce fort gouteuse…

Il n’y a donc plus qu’à réserver votre soirée !

 

Tous les renseignements sur leur page Facebook

 

Le programme et les duos restaurants / vigneron

 

Mercredi 25 octobre

*Le Restaurant le Pavillon invite Jean-Pierre Guédon – le Domaine des Hautes Noëlles / 02 40 94 99 99

Jeudi 26 octobre

* Le Restaurant L’Atlantide 1874 – Maison Guého invite Jérôme Bretaudeau / 02 40 73 23 23

* Le Baco Saveurs Nantes invite le Domaine Bruno Cormerais / 02 51 83 81 83

* L’Atelier d’Alain invite Romain Malidain du Vignoble Malidain Domaine du Demi-Boeuf / 02 57 54 62 68

*Le restaurant du Pont à Basse-Goulaine invite Hervé et Nicolas Choblet du Domaine du Haut Bourg / 02 40 03 58 62

*Le Bistrot l’Alchimiste invite la Famille Lieubeau / 02 40 20 46 20

*Le Manoir de La Boulaie invite Jo Landron du Domaines Landron/ 02 40 06 15 91

*L’Instinct Gourmand invite le Muscadet – Domaine de la Foliette/ 02 40 47 41 64

*Le SONG SAVEURS ET SENS invite Damien Rineau du Domaine La Tour Gallus/ 02 40 20 88 07

Vendredi 27 octobre

*Le Restaurant Lamaccotte invite Benoit Landron du Domaine Landron Chartier Vigneron/ 02 85 37 42 30

*Le Restaurant Clémence invite le Domaine Ménard-Gaborit/ 02 40 36 03 18

* Le Laurier fleuri invite Louise Chéreau du Domaines Chéreau-Carré/ 02.51.79.01.01

* Pickles invite Fred Lailler du Domaine Michel Bregeon/ 02 51 84 11 89

* La Raffinerie invite Eric Chevalier du Domaine de l’Aujardière/ 02 40 74 81 05

*Le Restaurant les caudalies invite le Domaine Pierre Luneau Papin/ 02 40 94 35 35

*Le Restaurant « A L ‘ardoise » invite Agnès et Jacques Carroget du Domaine de la Paonnerie/ 02 40 47 54 51

* Le Petit Boucot invite le Domaine de la Pépière/ 02 53 97 04 04

*Le Bé2M invite le Domaine des Cognettes Stéphane et Vincent PERRAUD/ 09 80 77 61 72

*Le Restaurant Le Clos du Cellier invite Patrick Lebas du Domaine du Grand Châtelier/ 02 40 25 38 45

* Le Café du Musée d’arts de Nantes invite Stéphane Orieux du Domaine de la Bregeonnette/ 02 51 12 93 09

* O Deck invite le Domaine Poiron Dabin/ 02 40 71 71 00

* A Boire et à manger invite Marc Pesnot/ 02 40 58 05 10

Samedi 28 octobre

* Analude – Restaurant & Epicerie fine invite Aurore Günther du Château du Coing/ 02 53 55 65 46

* Le Plan B Nantes invite Julien Braud/ 02 85 37 15 02

* LuluRouget invite Fred Niger du Domaine de l’Ecu/ 02 40 47 47 98

*Le restaurant La Poissonnerie Et Pas Que invite Jean Jacques Bonnet (Domaine Bonnet-Huteau)/ 02 40 47 79 50

* Le Restaurant L’U.ni invite le Domaine le Fay d’Homme Vincent Caillé/ 02 40 75 53 05

* Les Brassés invite Hugues Charpentier du Château les Aveneaux/ 02 28 29 31 01

*Le Restaurant Les Chants d’AVRIL Bistrot Gourmand Nantes invite Manuel Landron & Marion Pescheux du Domaine Complémen’Terre Vignerons/ 02 40 89 34 76

* La Cascade invite Christian Luneau de Vallet/ 02 40 54 02 41

 

Festivini  : une soirée dans le jardin des délices

C’est fini pour Festivini, le festival mêlant culture et vins de Saumur ! La soirée du samedi, à l’abbaye de Fontevraud, a attiré 700 personnes, sur le thème du Jardin des Délices…

L’au, l’air, le feu, la terre, des Apollons en collants dorés qui dansent et ondulent sous les grandes voûtes et des bulles…. Le programme de Festivini promettait une soirée de délices, et ne mentait pas. Même si la pluie a quelque peu gâché la fête, contraignant les convives et les chefs à se réfugier dans la grande nef de l’abbaye ou le réfectoire de Fontevraud.

Une vingtaine de vins de Saumur
pour la soirée Festivini

Pour le reste, les 700 invités, dont de nombreux étrangers (un groupe de 50 Américains a notamment fait le déplacement spécialement pour Festivini), ont eu leur compte de merveilles. Dans les assiettes, les convives ont dégusté la cuisine inspirée de Thibaut Ruggeri : poitrine de cochon panée et haricots coco, moules curry et pâtes à raviole ou encore fraise, tomate et veau braisé…

Dans les verres, une large sélection de vins de Saumur : crémants des grandes maisons de négoce de la région, Puy-Notre-Dame (domaine de la Paleine), Saumur rouge (domaine des Garennes) ou blanc (château de Brézé), brut rosé (Isabelle Suire) ou blanc… Une vingtaine de cuvées choisies avec soin par les organisateurs pour accompagner les plats du chef étoilé.

Dans les jardins, les artistes jongleurs et acrobates de la Compagnie Soralino ont bravé le froid pour offrir un spectacle poétique, sombre et joyeux à la fois, à l’image du triptyque de Jérôme Bosch, « Le Jardin des Délices » (XVe).

Festivini, qui avait démarré avec un concert d’Alain Souchon, s’est achevé dimanche par les traditionnelles les Foulées de Saumur-Champigny. Entre les deux, de multiples rendez-vous, dégustations commentées, balades dans le vignoble, rendez-vous plus festifs…

Et maintenant, place aux vendanges !

 

Photo David DARRAULT

Rendez-vous au festival des vendanges « Into the Wine » à Tours

Rendez-vous du mercredi 13 au dimanche 17 septembre en bord de Loire, à la Guinguette de Tours, en contrebas du Pont Wilson, pour célébrer les vins deTouraine et les savoir-faire des vignerons. Organisé par le Petit Monde et Touraine Terre d’Histoire, en partenariat avec notre magazine Le Vin Ligérien, la Ville de Tours ainsi que le soutien logistique du Clos Roussely, cet événement propose des animations variées et gratuites ouvertes à toutes et à tous. Dégustations ludiques et conviviales, ateliers créatifs pour les enfants, lectures théâtralisées, spectacles, jeux-concours, notamment, vous attendent pour une immersion culturelle dans le monde du vin.

Nous sommes, pour notre part, très enthousiastes, au Vin Ligérien à l’idée de participer activement à cette manifestation. N’hésitez pas : venez à notre rencontre sur « Into the Wine » à la Guinguette de Tours ! Nous serons très heureux, comme tous les acteurs de cette manifestation, de vous y accueillir.

LE PROGRAMME 

MERCREDI 13 SEPTEMBRE

15 h 30 – 16 h 30 : atelier enfants Le Rouge qui tache (couleurs végétales) avec Touraine Terre d’Histoire.

18 h – 20 h : ateliers-dégustations Du Blanc au Bec, Rouge Plaisir, Les Oubliés avec le Château de La Roche en Loire, Rendez-vous dans les Vignes, La Bourriche Tourangelle et Touraine Terre d’Histoire.

Atelier littéraire Les mots se pressent avec Jean-Claude Bonnaud du magazine Le Vin Ligérien.

Concours de graphisme Colle-la moi !, création graphique d’une étiquette pour la cuvée de l’événement sur toute la durée du festival.

JEUDI 14 SEPTEMBRE

18 h 20 h : ateliers-dégustations Du Blanc au Bec, Rouge Plaisir, Les Oubliés avec La Bourriche Tourangelle, Touraine Terre d’Histoire, le domaine de La Chevalerie et le domaine Les Vaucorneilles.

Atelier littéraire Les mots se pressent avec Jean-Claude Bonnaud du magazine Le Vin Ligérien.

VENDREDI 15 SEPTEMBRE

18 h – 20 h : ateliers-dégustations Du Blanc au Bec, Rouge Plaisir, Les Oubliés avec Touraine Terre d’Histoire, le domaine Lamé-Delisle-Boucard, Le Clos Roussely et le domaine Caslot-Bourdin.

Atelier littéraire Les mots se pressent avec Jean-Claude Bonnaud du magazine Le Vin Ligérien.

SAMEDI 16 SEPTEMBRE

15 h – 16 h : atelier enfants Les P’tits Bouchons (DIV recyclage) avec Touraine Terre d’Histoire, Bar Bidule, 22 Quai Paul-Bert.

15 h – 16 h : Jeux pour adultes Bien roulée ! (concours de roulé de barriques).

16 h – 16 h 15 : lecture publique Les mots se pressent avec Jean-Claude Bonnaud du magazine Le Vin Ligérien.

17 h – 18 h : atelier foulage collectif Jeux de vins, jeux de raisins avec Vincent Roussely du Clos Roussely.

18 h – 19 h 30 : atelier sculpture sur tuffeau (initiation)… Ca part en vrille ! avec Valérie Herlin.

DIMANCHE 17 SEPTEMBRE

12 h – 12 h 45 : lecture publique d’extraits du livre « Du rouge aux lèvres », récit de Jean-Claude Bonnaud par le comédien Philippe Ouzounian. Lecture suivie d’une dédicace de l’ouvrage par l’auteur.

16 h – 18 h : ateliers-dégustations Les Cuvées mystère avec Touraine Terre d’Histoire.

20 h – 21 h : spectacle chorégraphié Les Bas roses avec Swing and Shout et Le Grand baluche de Mr Larsène

Et parallèlement, de 10 à 18 heures, Convergences bio, organisées par Bernard Charret des Chandelles Gourmandes sur les quais de Loire.

LES DOMAINES VINICOLES PARTENAIRES

Caves Cathelineau (Chançay)

Château de La Roche en Loire (Cheillé)

Clos Roussely (Angé)

Domaine Alain Robert (Chançay)

Domaine Badiller (Cheillé)

Domaine Caslot-Bourdin (La Chapelle-sur-Loire)

Domaine de L’Entre-Cœurs (Saint-Martin-le-Beau)

Domaine de La Chevalerie (Restigné)

Domaine de La Marinière (Panzoult)

Domaine de La Renaudie (Mareuil-sur-Cher)

Domaine du Mortier (Saint-Nicolas-de-Bourgueil)

Domaine Lamé-Delisle-Boucard (Ingrandes-de-Touraine)

Domaine Les Vaucorneilles (Onzain)

Domaine Lysiane, Wilfrid et Guy Mabileau (Saint-Nicolas-de-Bourgueil)

Domaine Mesliand(Limeray)

Domaine Patrice Colin (Thoré-la-Rochette)

Jacky Preys (Meusne)

Laurent Herlin (Chouzé-sur-Loire)

Marchesseau Bertrand et Vincent (Bourgueil)